Les réacteurs français passent leur examen

L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a approuvé le principe d’un prolongement de l’exploitation des réacteurs nucléaires de 900 MW, jusqu’à 40 ans. Une position générique, qui devra être complétée réacteur par réacteur, par la réalisation des inspections décénnales.

Dans un courrier adressé à EDF, l’ASN indique qu’elle "n’a pas identifié de problème générique mettant en cause la capacité d’EDF à maîtriser la sûreté de ses réacteurs de 900 MWe jusqu’à 40 ans."

Cette position générique sera complétée par une position réacteur par réacteur à l’issue de leur troisième visite décennale, amorcée en mai dernier. Le réacteur 1 du site du Tricastin est en cours d’examen. A l’automne viendra le tour de Fessenheim 1, en Alsace.

Tous les 10 ans, EDF est tenu de réaliser un examen de la sûreté de ses installations. Il évalue la conformité des installations avec les exigences de sûreté, et prend en compte les améliorations de ces exigences issues d’installations plus récentes et de retours d’expérience.

L’ASN indique que les inspections mettent l’accent sur les deux composantes "les plus critiques, car réputées non remplaçables" : la cuve du  réacteur et l’enceinte de confinement.

En cas de vieillissement, le matériel doit être remplacé, les connaissances et pratiques d’exploitation mises à jour, et le personnel correctement formé, indique encore l’ASN.

L’Autorité considère que "la poursuite de l’exploitation des réacteurs ne peut s’envisager que pour un parc correctement entretenu et exploité de façon responsable par EDF". A l’issue des inspections, toute une gamme de décisions peuvent être prises, allant de l’arrêt absolu au "feu vert pour 10 ans".

Les inspections seront menées jusqu’en 2019, à raison de trois ou quatre par an. Le parc français est composé de 34 réacteurs de 900 MWe, d’un âge moyen de 27 ans, de 20 réacteurs de 1 300 MWe de 21 ans en moyenne, et de 4 réacteurs de 1 450 MWe plus récents.

Voir en ligne :

Le courrier du 1er juillet 2009 du président de l’ASN, André-Claude Lacoste à EDF

Les travaux du groupe permanent d’experts pour les réacteurs nucléaires (GPR)

Le dossier de juillet 2009 de la revue "Contrôle" consacré à la poursuite d’exploitation des centrales nucléaires

Le communiqué de presse du 29 octobre 2003 relatif au réexamen de sûreté des 34 réacteurs nucléaires de 900 mégawatts

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Les réacteurs français passent leur examen"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité
La durée de vie d’une chaudière nucléaire est fixée par l’évolution du métal de la cuve sous rayonnements neutroniques. Pour suivre cette évolution, les codes de calculs sont régulièrement recalés par les valeurs réelles obtenues sur les éprouvettes d’irradation. Ces éprouvettes sont réalisées avec le métal d’origine et placées tout près du coeur du réacteur. Cette position permet ainsi d’avoir un flux intégré bien supérieur à celui de la cuve. Tout se passe comme si les valeurs données par les éprouvettes avaient plusieurs années d’avance par rapport à la cuve. Or le métal d’origine a été tellement bien débarrassé de… Lire plus »
Ting
Invité

Pourquoi continuer dans l’absurdité ?! Le nucléaire c’est foutu, ce n’est pas une énergie durable ni renouvelable, plûtot que d’essayer de sauver des monstres il vaudrait mieux investir dans les énergies de l’avenir. De plus, un avion sur une centrale c’est pas impossible, il vaudrait mieux désamorcer la bombe avant que cela narrive, c’est sans parler des fuites, souvent invisibles !

Tang
Invité

Le nucléaire,c’est pour toujours. 40ans ou 60 ans de durée d’1 réacteur nuk? Peut importe;on construira après démantèllement des réacteurs, sur les sites d’anciens réacteurs,des nouveaux réacteurs. Evidemment ,ça déplaira à des gens ,mais ça sera fait quand même .Comme disait un commentateur il y a peu de temps,l’humanité n’a pas abandonné le feu après sa découverte.Il en sera de même pour l’énergie nucléaire,malgré toutes sortes d’oppositions au nucléaire et de diabolisations de cette énergie .Ceux qui se racontent qu’elle est foutu seront très amèrement déçus.

wpDiscuz