“Les subventions chinoises protègent les fabricants de la faillite”

L’association EU ProSun, défenseur d’un certain nombre d’industriels européens de la production solaire, a annoncé mardi, avoir déposé une nouvelle plainte officielle auprès de la Commission Européenne concernant les subventions illégales octroyées aux fabricants chinois de panneaux photovoltaïques.

"En subventionnant ainsi son industrie solaire, le gouvernement chinois entretient une surcapacité massive et permet aux entreprises chinoises d’exporter à bas coût" a t-elle affirmé.

Cette demande d’enquête sur le soutien du gouvernement chinois est distincte de celle déposée récemment, qui demandait à la Commission Européenne d’enquêter sur les pratiques de dumping des fabricants chinois du secteur solaire. Le soutien du gouvernement chinois aux exportations et le dumping pratiqué par les producteurs sont deux pratiques illégales selon les règles de l’OMC, et doivent être examinées en urgence par les autorités européennes.

« Les subventions gouvernementales chinoises ne sont accessibles qu’aux seuls fabricants chinois. Ces subventions massives et l’intervention de l’Etat chinois ont conduit à une surcapacité supérieure à 20 fois la consommation chinoise et proche du double de la demande mondiale » a déclaré Milan Nitzschke, Président de EU ProSun. « Par conséquent, plus de 90% de la production chinoise doit être exportée. L’ampleur irrationnelle de cette surproduction ne permet pas de dégager des bénéfices. Les subventions chinoises protègent ainsi les fabricants du solaire de la faillite ; elles sont même injectées dans les entreprises peu rentables. La majorité des fabricants du solaire auraient déjà fait faillite sans les subventions sans fin du gouvernement chinois. Dans le même temps, une vingtaine de fabricants majeurs européens ont été contraints de cesser leur activité en 2012 » a-t-il ajouté.

Le gouvernement américain a récemment établi que 12 catégories de subventions chinoises, à destination de ses fabricants du secteur solaire, étaient illégales et que les exportateurs chinois ont adopté des pratiques de dumping sur les cellules photovoltaïques vendues aux Etats-Unis, avec des marges allant de 30% à 250%. Le Ministère de l’Energie américain estime que le gouvernement chinois a injecté plus de 25 milliards de dollars dans son industrie solaire à travers des subventions incluant, notamment, des prêts à taux préférentiels, la fourniture de terrains gratuits et d’énergie subventionnée.

« EU ProSun a identifié plusieurs types de subventions octroyées par le gouvernement aux fabricants chinois. Par exemple, les banques chinoises proposent des taux d’intérêts très faibles aux fabricants du secteur solaire. Si les fabricants sont dans l’incapacité de rembourser leur prêt, la dette peut être passée en perte ou prolongée indéfiniment, voire remboursée par d’autres organismes gouvernementaux. Il est donc plus facile, moins cher et moins risqué pour les entreprises chinoises du solaire d’obtenir un financement » a expliqué Milan Nitzschke.

Rien que la China Development Bank Corp. a octroyé 33 milliards d’euros de lignes de crédit à 12 entreprises chinoises de l’industrie solaire depuis 2010, selon les informations publiées aujourd’hui par Bloomberg New Energy Finance. Ces lignes de crédit, qui font parties du Plan quinquennal chinois, sont accordées par des banques d’Etat à des taux très favorables et subventionnées par des fonds du gouvernement central. Parallèlement, des subventions régionales et locales ont été accordées sous formes de remboursement des intérêts, de fourniture d’électricité subventionnée, de mise à disposition de terrains à des prix avantageux, de baisse de la TVA ou de garanties de crédit.

« L’association EU ProSun a récemment alerté la Commission Européenne sur le fait que les fabricants chinois vendent des produits solaires de 60% à 80% en dessous de leur coût réel total. Maintenant, nous demandons à la Commission de lancer une enquête sur les subventions illégales chinoises destinées à prendre le contrôle du marché du solaire en Europe et au niveau mondial », a conclu Milan Nitzschke.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "“Les subventions chinoises protègent les fabricants de la faillite”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pecor
Invité
Je crois qu’en France, comme dans tous les pays, les subventions sont accordées aux entreprises locales. Il suffit de faire une demande dans les formes. Mais c’est tellement complexe et opaque qu’il faut être un initié pour en bénéficier : rendre la démarche dissuasive permet de favoriser les entreprises élues. Je pense que la Chine fait de même. Pendant la crise, il me semble que des avantages ont été accordés aux sociétés automobile Françaises sans que la Chine ne s’en plaigne. De plus, les société dites Chinoises appartiennent en partie à des capitaux occidentaux. Si toutes les sociétés de photovoltaiques… Lire plus »
Catalan
Invité

on donne par exemple des terrains gartuitement au départements.. au pratique à la BCE des taux d’intérêt négatifs.. etc.. l’intelligence de la Chine c’est de ne pas laisser couler ses entreprises pour faire des chomeurs. En France on préfère payer directement les ex salariés via l’ASSEDIC.. c’est aussi une forme détournée de subventions.. aux entreprises qui ont délocalisé. ou sous-traité leur services informatiques comme à la SNCF.. c’est facile d’accuser la Chine.. et first solar.. sponsorisé par EDF !! on en pense quoi.. tout comme le telluride de cadnium !!

Tassin
Invité

En Europe on pratique le libre échange idéologique unilatéral. Tous les autres ont compris qu’il n’y ont aucun intérêt.

Enpassant
Invité
Où donc avez vous vu que l’Europe avait subventionné le photovoltaïque de 25 milliards d’euros ? Et il ne s’agit là que de reprendre les chiffres de l’article. Par ailleurs, la parité de la monnaie chinoise est scandaleusement dépréciée par rapport aux monnaies occidentales d’environ 15 %, ce qui est justement le différentiel tarifaire avec les produits fabriqués en Europe !!!! Et nous passerons évidemment sous silence les conditions sociales (voir la “bagarre” des 2000 salariés de Foxconn au dortoir dimanche…), ou environnementales (voir la pollution de l’usine Jinko Solar). La mondialisation et le libre échange ont été inventés et… Lire plus »
Pas naif
Invité
Alors que les prix cassés du PV chinois ont conduit les allemands à abaisser à 0.15€ le KWh PV (au lieu de 0.35), les productuers européens voient que ce PV là n’est pas acceptable en coût de KWh pour le public à terme: Les compagnies d’électricité achètent ou produisent du courant qui leur coûte en moyenne 0.05€ pour nous le vandre en gros de 0.15€ (France) à 0.30€ (Danemark). La partie PV achetée à O.15€ va-t-elle nous être revendue à 0.20 ou 0.40€, car les compagnies privées maintiennent leurs marges en % ?? Nos producteurs nationaux reconnaisent implicitement que les… Lire plus »
fredo
Invité

l’enquête va-t-elle bien être lancée? Y aura-t-il des mesures conservatoires de prises type droits de douanes, …)? A suivre

Lord predator
Invité

“Alors que les prix cassés du PV chinois ont conduit les allemands à abaisser à 0.15€ le KWh PV (au lieu de 0.35)” Ou avez vous vu que le Kwh PV Allemand a été abaissés a 0.15 Euros ?? Il me sembles que l’éléctricité Allemande coûte entre 0.17 et 0.25 Centimes le Kwh non ? A moins que sa ne soit le Japon, sa serait intriguant tout de même que le prix du photovoltaique soit payés moins cher que le prix du marché. Cordialement,

wpDiscuz