Les vrais raisons de la hausse de la CSPE font débats

Face à l’augmentation probable de la Contribution au service public de l’électricité (CSPE) révèlé lundi par les Echos, les réactions dans le monde politique ne se sont pas fait attendre.

Tout d’abord, la ministre de l’Economie Christine Lagarde a confirmé lundi sur Europe 1 que le gouvernement envisageait bien d’augmenter les tarifs réglementés de l’électricité en janvier prochain. Pour elle, cette mesure "permet de compenser le prix spécifique que l’on devra payer pour aller vers des énergies alternatives"

En effet, les parlementaires ont adopté un amendement au projet de loi de finances pour 2011 entraînant une possible nouvelle hausse des tarifs de l’électricité à partir de janvier, via un relèvement de la CSPE de 3 euros maximum le mégawatt-heure.

Les auteurs de l’amendement, les députés UMP Gilles Carrez (en photo) et Michel Diefenbacher justifient cette hausse par le fait que "depuis 2009, le coût des charges de service public a cru de manière exponentielle en raison de l’explosion des investissements dans la production d’électricité d’origine photovoltaïque."

Pour François Baroin, le ministre du Budget et des Comptes publics, il est "tout à fait normal" que les consommateurs financent le développement de l’énergie solaire. Et d’ajouter, "EDF ne peut pas porter des centaines et des centaines de millions d’euros".

"Le gouvernement et les dirigeants d’EDF font payer deux fois à notre pays le retard pris par l’entreprise publique dans les renouvelables (…) par la baisse du tarif de rachat du photovoltaïque, décidée il y a moins d’un mois, une seconde par cette augmentation", déplore Aurélie Filippetti, secrétaire national au PS.

Le porte-parole du PS, Benoît Hamon, a évoqué quant à lui sa "stupéfaction" face à la décision d’augmenter les tarifs.

Pour "Europe Écologie / Les Verts", l’alibi des renouvelables ne tient pas face "aux errances nucléaires" d’EDF !

"Si l’information devait être confirmée par le gouvernement, cette hausse et les raisons qui sont évoquées pour la justifier, appelleraient plusieurs observations. La CSPE ne représente qu’un pourcentage faible des factures d’électricité. Elle sert à compenser à EDF les surcouts engendrés par la péréquation tarifaire, l’achat des énergies renouvelables, de la cogénération et enfin de la tarification sociale" rappellent les mouvements écologistes dans un communiqué.

"Ce qui pèse le plus sur les factures des usagers est l’augmentation du tarif de transport et distribution alors même qu’ERDF a chroniquement sous-investi dans les réseaux et qu’une part toujours plus grande de ses bénéfices remonte à la maison mère au lieu d’être investis" clament t’ils.

"Cette hausse décidée à la hussarde hors des mécanismes habituels interviendrait dans un contexte de dégradation sociale lourde, où les effets de la crise économique se font toujours ressentir sur les ménages, notamment les plus fragiles équipés de chauffage électrique, et alors qu’une forte hausse avait déjà eu lieu en août 2010. Il serait par ailleurs malhonnête d’imputer cette nouvelle hausse au soutien aux énergies renouvelables".

Et de conclure, ce sont les choix stratégiques d’EDF que vont supporter les ménages : "l’entêtement dans le nucléaire, les surcoûts du chantier de l’EPR, à Flamanville, et le prolongement de centrales vétustes mais aussi les investissements hasardeux dans le nucléaire à l’étranger".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Les vrais raisons de la hausse de la CSPE font débats"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

de dysfonctionnement des centreales nucléaires : 1,3milliards d’euros par an Soit 3 fois ce que coute le solaire cette année dans le pire des cas (sans tenir compte du raccordement sur le réseau de distribution et en se basant sur le prix de gros et non pas le prix de distribution).

Louismars
Invité

En espérant que les poltiques de gauche se réveillent sur le sujet. Justifier une hausse globale des tarifs EDF aux consommateurs de 3% + 3% par le coût du photovoltaïque est tout simplement un mensonge d’etat, organisé par EDF et relayé par le gouvernement (merci Mme Lagarde). La démonstration a été faites maintes et maintes fois ici, cet argument ne tient pas. Oui le nucléaire et les errements d’EDF sont responsables de cette hausse. Pas le photovoltaïque.

Tassin
Invité

Le PV n’a rien à voir avec cette augmentation (ou si peu!)! Quelle bande de menteurs nucléaristes.

dede29
Invité

faire payer quelqu’un pour ceux qui s’engraissent sur le dos de la collectivité en empochant des subventions sur des énergies marginales .

Louismars
Invité

Ton raisonnement est stupide dédé, si c’est sur le dos de la collectivité que certains “s’engraissent” comme tu dis, alors il ne faut pas faire payer la collectivité pour ça, sinon elle paie 2 fois !! C’est en lisant tes propos que l’on voit à quel point la désinformation, ça fonctionne. Ca fonctionne même très bien.

Pastilleverte
Invité

@ renewable : c’est effectivement énorme! Tiens, au fait, combien le nuke produit-il d’électricité en France, et combien le PV ? (i guess plus de 3 fois plus…) Bonne journée.

Louismars
Invité
Dans l’article des échos, EDF évoque deux coûts : 500 millions d’euros en 2013 si on fait les 5400 MW de PV (on est mal parti) 24 milliards (donc 50 fois plus) pour maintenir la capacité de production des centrales nucléaires actuelles dans les prochaines années. Donc le nuck va nous couter 50 fois plus que le PV pour 0MW supplémentaire. Effectivement, vu comme ça, c’est pas pareil. Et je ne parle pas du coût du DEMANTELEMENT des centrales nuck, que personne ne veut chiffrer. Démanteler le photovoltaïque, ça coutera pas grand chose, et ça se recycle (voir asso PV… Lire plus »
Bob77
Invité

De toute façon le nucléaire est subventionner par l’état depuis plus de 50 ans et son coût à long terme sera aussi payé par les contrubuables… Pas étonnant que des entreprises privées productrices d’énergies investissent très rarement dans le nucléaire, ce n’est jamais rentable à long terme pour elles si tout le cycle de vie de la centrale et des combustibles est pris en compte…

Patlabrosse
Invité

Petit rappel en Août dernier la CSPE n’avait effectivement pas augmentée : par contre La Prime Fixe en tarif jaune ou Tarif vert avait fait un bon de + de 20%.Le KWh en fonction des Tranches Horaire a subit lui des hausses de 0 à 8%.=> Grandes variétés dans les hausses de tarif. Ca sent un peut l’embrouille non?

Vinc33
Invité
On accuse une fois de plus les énergies renouvelables de tous les maux. Tous ça car EDF et le gouvernement ne veulent pas assumer les conséquences de leur gestion et de leur politique tout nucléaire. L’article précise que les tarifs réglementés sont aujourd’hui à 93,1€/MWh (soit 9,31ct€/kWh sur votre facture). Les producteurs éolien vendent à EDF l’électricité à 81 €/MWh (8,1 ct€/kWh). Alors est-ce l’éolien le responsable? qui se fait une marge sur l’électricité produite par les éoliennes : EDF! Au contraire, le développement massif d’éolienne permet de contenir la hausse inévitable du prix de l’électricité. Et ce prix comprend… Lire plus »
Hui
Invité

Quoi qu’il en soit il n’est pas normal que l’électricité finance à elle seule les enr, pourquoi ne pas taxer également le gaz par exemple (Lobying de Suez ??) Bien souvent les familles modestes qui se chauffent à l’électricité n’ont pas d’autre choix (ne peuvent pas investir dans un chauffage central) et l’électricité supporte déjà 14% de taxe locale au profit des collectivités (0 pour le gaz…)

renewable
Invité

et c’est là que la partie sociale de la CSPE intervient pour aider les ménages les plus modestes, en France 2 millions de ménages bénéficient de tarifs sociaux, un chiffre qui a explosé ces 10 dernieres années, et la part supportée par la CSPE enfle donc également… Mettre tout sur le dos des ENR ou du solaire est donc un mensonge magnifique.. Solaire : 5,7% de la CSPE cette année… Mais le secteur des ENR n’est pas taillé en France pour répondre à la propagande d’EDF/AREVA et de ses nombreux relais locaux et associatifs (type “sauvons le climat”)

Dan1
Invité
Là on va commencer à franchement rigoler en expliquant que l’explosion de la CSPE est due au traif social ! Il est de notoriété publique que les charges dues aux dispositions sociales sont une goutte d’eau dans la CSPE hier comme aujourd’hui et nous en avons déjà débattu sur Enerzine. A titre indicatif la CRE évalue ces charges à 73,4 M€ en 2010, là ou le seul surcoûts des contrats d’achat est estimé à 1 428,9 M€ et en hausse rapide. Donc d’un côté le social à 0,07 milliards d’Euros et de l’autre le surcoût des contrats d’achat à 1,43… Lire plus »
Yo
Invité

On ne peut pas comparer le tarif réglementé (qui inclue le transport) avec les 82€ de l’éolien (qui ne l’inclue pas). L’éolien à 82€ le MWh + le transport reste malheureusement plus cher que 91,3 € !!!

Dan1
Invité
Vous avez évidemment raison, il est fallacieux de vouloir comparer un tarif avec l’acheminement à un prix de production seul. Cela a déjà été longuement débattu sur Enerzine, par exemple ici : Je donne également le lien direct vers un plus long développement concernant le TURPE : En fait c’est surtout une parfaite contradiction entre l’affirmation que les EnR vont pouvoir garantir la continuité du service grace à un grand réseau “intelligent” européen (les électrons sans frontière) et le fait de dire qu’il s’agit purement d’une production locale… consommée localement et qui pourrait donc s’affranchir d’un grand réseau de transport… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Désolé de vous le dire, mais vous pratiquez une désinformation malhonnète. Vous ne pouvez pas dire à 14h26 sur cette page que la part du PV dans la CSPE cette année, c’est 5,7% de la CSPE (soit env. 100M€)et dire à 11h31 sur la page d’hier que vous êtes d’accord sur le chiffre de 450M€ pour 2010… Donc je repose ma question: quelle est de votre point de vue sur le montant de la CSPE liée au PV en 2011 en supposant un accroissement de 1000MW de puissance installée sur l’année?

michel123
Invité

Le prix de production de base(sortie de centrale) est facile à connaitre Il est évalué par la commission qui vérifie les condition d’une concurence loyale entre opérateurs. Le prix auquel edf est obligé de vendre son électricité aux concurents c’est 3,5CT LE KW. ou 35 euro le MW (c’est le prix brut de production ) Le prix de revente au consommateur : 9,13 ct d’euro comprend : 1- le transport 2- les structures de commercialisation (abonnement , facturation , relevé de compteurs , hot line…)

Sicetaitsimple
Invité
Vou allez un peu vite sur le tarif de vente qui sera fixé pour EDF dans le cadre de la loi Nome… Ce sera peut-être un peu plus que 35, mais certainement moins de 45€/MWh…Ca aura au moins le mérite de fixer une référence incontestable à tous les gens qui délirent, notamment ceux (cf plus haut) qui comparent les 82€/MWh de l’éolien aux tarifs du coût complet y compris transport et distribution, et encore plus à ceux qui parlent de PV….Je l’ai déjà dit et je le répète, la grid parity est un concept marketing des tenants à tout prix… Lire plus »
fredo
Invité
merci à Dan1 pour son lien CRE qui m’a permis d’apprendre qu’Edf serait de sa poche sur la Cspe de fin 2010, ce que j’ignorais, ce qui explique pas mal de crispation d’EDF, surtout avec un impact de change négatif de 1,4 Mds d’euros au 1er semestre sur son endettement, soit l’équivalent du résultat net sur ce même premier trimestre! Super idée au passage de s’endetter en livre sterling à hauteur de 36% du total (16 milliards sur 44 au 30 juin) sans couverture de change… merci également à Michel 123 qui montre l’existence d’une Tva sur la Cspe, ou… Lire plus »
Dan1
Invité

les chiffres de disponibilité cités dans l’article sont en effet bizarres. Le taux de disponibilité (Kd) ou encore Unit Capability Factor (UCF) est régulièrement publié : Par le CEA via ELECNUC : Par IAEA : Or pour 2008, le Kd publié par WANO (86,3 % pour 437 réacteurs) ne correspond pas au Kd publié par le CEA (80,8 %) et l’IAEA. Donc à mon avis, la France (dont les résultats ne sont pas excellents), n’a tout de même pas neufs points de retard sur la moyenne mondiale.

wpDiscuz