L’Espagne élabore la première carte éolienne de Tunisie

Le Centre National d’Energies Renouvelables espagnol (appelé CENER) vient de finaliser le premier atlas éolien de Tunisie commandé par le gouvernement de ce pays.

Cet atlas éolien a été présenté en Tunisie par le chef du service d’évaluation et de prévisions des ressources éoliennes du CENER Marti Pérez, dans le cadre des Journées de l’Energie organisées conjointement par le Ministère tunisien de l’Industrie et l’Energie et l’Ambassade d’Espagne.

La réalisation de cet atlas permet de renforcer le développement de l’énergie éolienne de Tunisie car il existe dès à présent une réelle connaissance des zones à fort potentiel et grande rentabilité comme le nord-est du pays. Dans le sud du pays, la zone qui recouvre le désert du Zahara attire également l’attention du point de vue des critères européens en la matière.

L’atlas est présenté en format SIG (Système d’information géographique) et les données sont disponibles en calques superposables à différentes hauteurs : 10m, 60m, 80m et 100m. L’atlas montre qu’il y a de bonnes conditions de vent (vitesse supérieure à 7 m / sec à 60 m de haut) dans la région de Nabeul – Bizerte et dans la zone centrale de Kaserine (Tataouine, Médenine, Gabès).

Cet atlas est le résultat d’une année de mesures et d’analyses des données recueillies par des météorologues et mathématiciens espagnols grâce à l’installation des 17 tours de mesures du vent placées dans différentes zones du pays. Ce travail a aussi été rendu possible grâce à l’utilisation d’une centaine de Systèmes d’Information Géographique (Geographic Information System, GIS). Le financement a été pris en charge par l’Agence espagnole de Coopération internationale pour le Développement (AECID), le CENER et la Communité de Navarre.

La réalisation de cet atlas a été rendue possible grâce à la coopération entre les deux pays pour faire face aux défis du XXIe siècle comme l’a souligné l’Ambassadeur d’Espagne en Tunisie en ouverture de ces journées et lors de la présentation du projet.

[Credit Image – aecid]

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Papoumontchat
Invité
Papoumontchat

Je croyais la Tunisie pré carré de la France (cf visite F.FILLON); où est notre syndicat des ENR pour monter de telles opérations? car les opérateurs et constructeurs espagnols vont bien évidemment s’installer dans la foulée. Je rappelle que la Tunisie a très peu de ressources d’énergie fossiles.

Guydegif(91)
Invité
Guydegif(91)

Pertinente remarque de Papoumonchat ! DOMMAGE pour une occasion ratée par ce temps de crise de faire valoir un savoir-faire et des synergies…dans ce, soit disant, pré-carré français…! ainsi que certains voisins comme le Maroc…  A+ Salutations Guydegif(91)

mido48
Invité
mido48

Oh là messieurs le plus important dans tout çà c’est d’avancer et de faire transmettre aux pays du carré (ou du cercle c’est comme vous voulez) la technologie , le savoir faire et l’aide financiere necessaire pour faire beneficier les differents pays (Les detenteurs de technologie et les detenteurs de ressources naturelles)d’un partenariat win-win loin des reflexes d’antan.D’autres pays attendent de tels projets alors messieurs la course est ouverte.

marcob12
Invité
marcob12

L’espagne est un pays proche de la Tunisie et est également le 3ème marché mondial pour l’éolien. De la même façon l’égypte a demandé son atlas des vents aux Danois sans songer une seconde (on suppose) à solliciter les Français. Il semble que les besoins en eau de refroidissement sont minimes pour l’éolien, ce qui doit inciter ce pays à vouloir valoriser son potentiel énergétique en renouvelables…

Ham
Invité
Ham

Papoumontchat : la tunisie n’a jamais été pré carré d’aucun pays elimie ca de la tete ou je viens moi te l’éliminer