L’Espagne reçoit toujours plus de rayonnement solaire

Depuis les années 1980, le rayonnement solaire en Espagne a augmenté de 2,3% chaque décennie, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Girona et de l’Institut Fédéral de Technologie (ETH) de Zurich.

Cette augmentation est liée à la diminution de la présence des nuages, qui a eu pour effet d’augmenter la quantité de rayonnement direct du Soleil.

"Le rayonnement solaire moyen annuel en Espagne montre une tendance à la hausse au cours de la période 1985-2010, avec une tendance linéaire significative de + 3,9 W/m2 [+2.3%] par décennie." C’est la principale conclusion d’une étude publiée dans la revue « Global and Planetary Change » par des chercheurs de l’Université de Girona et de l’Institut fédéral de technologie de Zurich (ETH, Suisse).

Les données fournies saison par saison montrent la même augmentation "significative" du rayonnement solaire impactant le pays : + 6,5 W/m2 par décennie au cours de l’été, + 4.1 W/m2 à l’automne, + 3,2 W/m2 au printemps et à + 1,7 W/m2 en hiver. "Ces données se rapportent au rayonnement solaire global. En d’autres termes, c’est l’augmentation de la radiation directe qui nous parvient du Soleil auquel s’ajoute le rayonnement diffus dispersé préalablement par les nuages, les gaz atmosphériques et les aérosols", a expliqué l’un des auteurs, Arturo Sánchez-Lorenzo, actuellement chercheur post-doctoral à l’Université de Girona.

L'Espagne reçoit toujours plus de rayonnement solaire

Ce qui est intrigant, c’est que les scientifiques ont constaté une diminution des rayonnements diffus, en raison du rayonnement direct qui lui a augmenté à un degré proportionnellement plus élevé. Ce n’est qu’en 1991 et 1992 qu’il y a eu une hausse du rayonnement diffus due essentiellement à l’expulsion des cendres du Volcan du Mont Pinatubo. Globalement, les chercheurs ont observé une tendance à la baisse du rayonnement diffus de – 2,1 W/m2 par décennie entre 1985 et 2010.

"L’explication réside dans le fait qu’en Espagne, la quantité de nuages a nettement diminué depuis les années 1980 – comme nous l’avons constaté à travers d’autres études – tout comme la charge d’aérosol troposphérique," a déclaré Sánchez Lorenzo. "L’explication semble être assez simple : moins de nuages a pour conséquence un rayonnement solaire plus élevé en surface".

Selon les scientifiques, cette augmentation peut également aller de pair avec plus de rayons ultraviolets, qui reçus en excès présente un risque pour la santé, comme le cancer de la peau.

L’augmentation du rayonnement solaire global est un phénomène qui a été observé dans d’autres parties du monde depuis presque 30 ans, en particulier dans les pays développés. Il a été baptisé "éclaircissement global". La baisse du rayonnement diffus a également été constaté dans les pays de l’Est et d’Europe centrale.

L’équipe de chercheur n’a pas encore analysé les données du rayonnement solaire pour la période 2011-2013 fournies par l’Agence météorologique espagnole. Toutefois, des données provenant d’autres stations météorologiques européennes suggèrent que cet éclaircissement serait toujours à la hausse.

"Des études comme celles-ci pourraient s’avérer intéressante pour l’industrie de l’énergie solaire, en particulier dans des pays comme l’Espagne, où non seulement nous avons déjà beaucoup de rayonnement solaire direct, mais encore plus maintenant", a conclu Josep Calbó, professeur à l’Université de Girona et co-auteur de l’étude.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’Espagne reçoit toujours plus de rayonnement solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
crolles
Invité
Spain could introduce fifth retroactive cut for PV incentives The Spanish government is expected to announce a fifth retroactive measure to cut incentives for existing PV installations on June 21, according to several Spanish media reports, which cite the Wall Street Journal. The new measure, developed by Industry Minister Jose Manuel Soria, could reportedly introduce a cut of between 10% and 20% on the income generated by renewable energy installations. In a statement released to PHOTON, Spanish solar association UNEF said that this fifth retroactive measure on PV and renewables would cause the final collapse of the sector, »forcing PV… Lire plus »
Steph
Invité

Avec un 5e baisse retroactive des tarifs, les investisseurs vont se retrouver sur la paille. De quoi rendre l’Espagne a jamais ininteressante.

Guydegif(91)
Invité

Il serait étonnant que les pyrénées fasse barrière…au soleil !, donc qqu’un en France s’est-il penché sur une analyse similaire? Pour la moitié Sud de la France, phénomène sans doute similaire et d’ampleur proportionnelle, et pour le Nord, idem, en proportion, sans doute ! Une telle analyse du potentiel solaire, mais aussi de ses nuisances en terme d’UVs serait judicieuse et utile ! Qui s’y colle??????? INES? CEA? du côté du Bourget-du-Lac, par exemple ! A+ Salutations Guydegif(91)

baztookada
Invité

L’approche des ingénieurs… on résout 1 problème en en créant 10… J’ai survolé de haut l’espagne, en été c’est tout jaune, plus une goute d’eau à évaporer… très efficace pour les concentrateurs solaires etc… beaucoup moins pour la vie. il faut replanter des arbres, qui font un écran en surface et vaporisent de l’eau quand il n’y en a plus en surface. c’est une évidence. Mais pourtant on continue à faire une agriculture contraire à ces évidences. Après la terre devient Salée et plus rien ne pousse. bravo les ingénieur agronomes… AGROFORESTERIE. voir afaf.

wpDiscuz