Enerzine

L’Europe restreint l’utilisation des sacs en plastique

Partagez l'article

En moyenne, un Européen utilise jusqu’à 200 sacs en plastique par an, la plupart étant jetés après une seule utilisation. Ceux-ci sont une menace pour l’environnement car les petites particules qui les composent peuvent entrer dans le cycle de l’eau et la chaîne alimentaire.

Ayant réalisé ces risques, l’Union Européenne a restreint leur utilisation.

Les États membres devront choisir entre deux approches pour réduire l’utilisation de sacs en plastique légers. Premièrement, réduire le nombre de sacs en plastique légers utilisés par personne, soit 90 sacs/personne/année pour fin 2019 et pas plus de 40 sacs/personne/année pour 2025. Deuxièmement, arrêter de donner des sacs gratuitement dans les points de vente alimentaires pour fin 2018.

Impact environnemental

Chaque année, huit milliards de sacs en plastique finissent comme déchets dans l’environnement de l’Union européenne, y compris dans les mers, où le plastique peut entrer dans le système des animaux et finalement dans la chaîne alimentaire.

Au niveau mondial, les courants océaniques transportent des millions de tonnes de plastiques se trouvant dans l’eau, ce qui crée d’immenses îles flottantes de plastique. La plus grande de ces "îles" se trouve dans l’océan Pacifique.

L'Europe restreint l'utilisation des sacs en plastique

Biodégradable, vraiment ?

Les sacs oxo-biodégradables se transforment également en microparticules et, alors qu’ils donnent l’impression de ne pas polluer l’environnement, ils le font invisiblement.

D’après les nouvelles lois, ce sera à la Commission européenne de mettre au point les spécifications concernant l’étiquetage et de chercher des manières pour limiter l’utilisation des sacs oxo-biodégradables.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz