L’Europe s’interroge sur sa sécurité énergétique

Grâce à la flambée des cours du brut, la Russie, grande productrice de pétrole et de gaz, est devenue un fournisseur incontournable et inquiétant pour les Européens. Cette "guerre du gaz " russo-ukrainienne, orchestrée par le Kremlin en ce début d’année, aura fait prendre conscience à l’Union Européenne de sa dépendance à l’égard de la Russie et de la nécessité de s’occuper de sa sécurité énergétique.

En effet, la Russie assure pour l’Union Européenne :

  • 50 % de ses importations de gaz naturel et 25 % de sa consommation,
  • 30 % de ses importations de pétrole et 26 % de ses besoins,
  • près d’un tiers de l’uranium destiné aux centrales nucléaires.

Il est donc impératif, pour l’Union Européenne de mieux diversifier ses sourses d’approvisionnement, de constituer des stocks stratégiques et de développer de nouvelles voies de transport.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz