L’Europe sur la route ‘du protocole’ de Kyoto

L’Europe observe une baisse générale de l’émission des gaz à effet de serre dans les pays fondateurs de l’Europe.

Selon l’agence européenne de l’Environnement, l’Allemagne, la Finlande et les Pays-Bas se placent en tête des pays ayant su modérer leurs émissions sur la période sur l’année 2005-2006.

Leurs bons résultats ont pu être obtenus grâce à une volonté d’affranchissement à l’égard des énergies fossiles, du charbon en particulier.

Pour répondre aux objectifs du protocole de Kyoto, les 15 pays fondateurs de l’Europe se sont engagés à réduire leurs émissions de 8% par rapport au niveau de 1990, d’ici à 2012.

Les 12 derniers entrants ne sont pas soumis aux mêmes contraintes de réduction des émissions en raison de leur retard économique.

Néanmoins, le taux d’émission dans l’UE à 27 a globalement chûté de 8% en 2005, en particulier grâce à la fermeture de nombreuses usines dans les pays de l’ancien bloc communiste.

La directrice de l’agence européenne, Jacqueline McGlade, interdit pourtant tout triomphalisme :
"La baisse des émissions, bien que positive, doit être remise dans son contexte. Elle ne représente qu’une baisse sur une période d’un an et pourrait ne pas être représentative d’une tendance à long terme".

Sur la période 1990-2006, l’agence a noté une baisse générale de 1,9% dans l’Europe des 15.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz