L’expédition Total Pole Airship en dirigeable

Spitzberg, pôle Nord, Alaska… font rêver les amateurs de grand nord et de banquise… Cet univers fascinant est aujourd’hui menacé. Dans le cadre de la quatrième année polaire internationale, Jean-Louis Etienne a choisi ce trajet pour traverser l’Océan Glacial Arctique en dirigeable.

Une aventure exceptionnelle, réunissant une équipe internationale autour d’un objectif fondamental : fournir à la communauté scientifique la première mesure de l’épaisseur de la glace qui recouvre l’océan du pôle Nord. Cette mesure servira de valeur de référence pour suivre l’impact de nos modes de vie sur le climat.

Comme lors de ses précédentes expéditions, Jean-Louis Etienne se prépare à partager son expérience : «cette aventure a une dimension scientifique et pédagogique. Nous ramènerons de cette expédition des données importantes sur la situation de l’Arctique et le rôle que joue cette région septentrionale sur l’équilibre du monde. Cette mission sera aussi l’occasion d’attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur cet univers unique et de préparer ensemble l’avenir», explique-t-il.

Une aventure qui s’échelonne sur plus de trois ans. La construction du dirigeable a débuté en Russie en octobre 2006. L’expédition d’étalonnage de l’appareil de mesure, baptisé «EM-bird »-« oiseau électro-magnétique »- mis au point par les chercheurs allemands de l’Alfred Wegener Institut (AWI), aura lieu en avril 2007. La livraison du dirigeable et les vols d’essais se feront au printemps 2007. Il sera ensuite convoyé en France où il restera pour des vols d’entraînement jusqu’à son départ au pôle Nord en mars 2008. La campagne de mesures se déroulera en avril et mai 2008.

Pour mener ce projet exceptionnel, Jean-Louis Etienne a choisi de s’associer avec Total, entreprise du monde de l’énergie, concernée à de nombreux titres par le phénomène du changement climatique et acteur de l’avenir énergétique.

Cette expédition, soutenue par le ministère de la Recherche en association avec l’Education Nationale, est parrainée par l’UNESCO. Le programme scientifique est réalisé en collaboration avec l’AWI, Météo France, Mercator Océan, Damoclès, l’IGN, l’Institut de Physique du Globe de Paris et le CEA/LETI. Des partenaires comme Air Liquide, Saft et Gore-Tex apportent leur contribution technique. A la Cité des sciences et de l’industrie sera installé le relais pédagogique à destination des enfants et de tous les publics.

(src : CP – Total)
Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’expédition Total Pole Airship en dirigeable"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
seb
Invité

Comment un tel projet sur l’impact du réchauffement climatique peut-il être crédible en s’associant avec un vendeur d’énergie fossile? Même si les intentions sont louables, cette association risque de semer le doute dans la tête du public qui pourrait ne plus savoir quelle attitude adopter vis à vis des produits pétroliers

wpDiscuz