LHC : une énergie de collision record de 8 TeV !

Le 5 avril dernier, l’équipe de permanence du LHC a déclaré la machine en mode faisceaux stables, alors que deux faisceaux de protons de 4 TeV entraient en collision au niveau des quatre points d’interaction.

Le coup d’envoi est ainsi donné à la collecte de données pour la physique par les expériences LHC en 2012. L’énergie de collision de 8 TeV constitue un nouveau record mondial et accroît considérablement le potentiel de découverte de la machine.

"Grâce à l’expérience acquise lors des deux années d’exploitation fructueuse à une énergie de 3,5 TeV par faisceau, nous pouvons sereinement relever l’énergie cette année, sans risque majeur pour la machine", a expliqué Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN. "C’est à présent au tour des expériences d’exploiter au mieux le nouveau potentiel de découverte que nous leur offrons !"

Même si l’augmentation de l’énergie de collision est relativement modeste, elle se traduit par la multiplication des possibilités de découverte de certaines particules hypothétiques. Ainsi, les particules prédites par la supersymétrie, par exemple, seront produites en bien plus grand nombre à cette énergie plus élevée. La supersymétrie est une théorie de la physique des particules qui va au-delà du Modèle standard actuel, et pourrait expliquer la présence de matière noire dans l’Univers.

A une énergie de 8 TeV, le Higgs du Modèle standard, s’il existe, sera produit en plus grande quantité qu’à 7 TeV, mais les processus du bruit de fond qui peuvent être confondus avec un signal Higgs augmenteront eux aussi. Cela signifie qu’il faudra encore une année complète d’exploitation pour transformer les indices prometteurs observés en 2011 en découverte, ou pour exclure définitivement le Higgs du Modèle standard.

"Tout l’enjeu du relèvement d’énergie est d’augmenter le plus possible le potentiel de découverte du LHC", a souligné Sergio Bertolucci, directeur de la recherche au CERN, "et, sur ce plan, tout porte à croire que 2012 sera une grande année pour la physique des particules."

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "LHC : une énergie de collision record de 8 TeV !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

c’est le genre d’informations dont je me réjouis, rien qu’en lisant les commentaires des intéressés, mais dont j’ai du mal à voir les implications, même à terme, dans ma vie quotidienne. Recherche du toujours plus “infiniment petit”, Bravo, and so what ?

Deut
Invité

@ Pastilleverte A part essayer de faire tomber le fondé sur l’intéraction faible d’Einstein, aucune. Ce boson de Higgs est un pur placébo. Dans son domaine de recherche il ne reste plus que 2% de zone de recherche.

einstein30
Invité

evidemment ,ce boson(!) de higgs est vraiment un mystere mais s’il se trouvait dans la zone de 2 % que vous evoque ?

moise44
Invité

Le cern fait aussi beaucoup d’autres recherches de physique fondamentale, le Higgs est la plus médiatique des particules qui confirmerait que la masse de la matière vient de celui-ci. Mais déja d’autres modèles et théories sont proposées. Un puissant outil de recherche pour l’Europe mais aussi pour le monde entier !

Deut
Invité

Ah! Mais quels sont-ils?

Pastilleverte
Invité

la recherche c’est bien, l’innovation c’est mieux !

Filou33
Invité

Bonjour, Avant la mise en marche du LHC, quelques facheux annonciateurs de la fin du monde prochaine nous avaient prédit la production de trous noirs par le CERN. Qu’en est-il aujourd’hui ? Je me pince, me re-pince, demande à mon voisin de me pincer lui aussi mais je n’ai pas l’impression que l’un de ces fameux micro trous noirs prédits ne soient apparus. Ni ne nous ait engloutis d’ailleurs puisque ça me fait mal chaque fois que je le pince. So what ?

wpDiscuz