L’heure d’hiver fait gagner des gigawatt-heure en éclairage

Comme tous les ans, – depuis 1975, suite au choc pétrolier – le passage à l’heure d’hiver qui a eu dans la nuit du samedi à dimanche a pour objectif de réaliser des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage.

Avec ce changement d’heure, il s’agit principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Appliqué au Royaume-Uni et en Irlande depuis la première guerre mondiale et en Italie depuis 1966, le régime de l’heure d’été a été introduit dans l’ensemble des pays de l’Union européenne au début des années 1980.

Pour faciliter les transports, les communications et les échanges au sein de l’Union européenne, il a été décidé d’harmoniser par directive du Parlement européen et du Conseil, les dates de changement d’heure. Ainsi, depuis 1998, pour l’ensemble des pays de l’Union européenne, le passage à l’heure d’été intervient le dernier dimanche de mars à 2 heures du matin et le passage à l’heure d’hiver intervient le dernier dimanche d’octobre à 3 heures du matin.

L'heure d'hiver fait gagner des gigawatt-heure en éclairage

Le changement d’heure a permis d’économiser en 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation d’environ 800.000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l’émission de 44.000 tonnes de CO2. En 2030 la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70.000 à 100.000 tonnes de CO2.

** La directive 2000/84/CE du Parlement européen et du Conseil du 19 janvier 2001, publiée au Journal officiel des communautés européennes n° L31 du 2 février 2001 précise le régime de l’heure d’été applicable à compter de l’année 2002 dans l’Union européenne. Les dispositions de cette directive ont été transposées en droit français par arrêté du 3 avril 2001, publié au Journal officiel de la République française du 6 avril 2001.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "L’heure d’hiver fait gagner des gigawatt-heure en éclairage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ecologique
Invité

Quel est le détail du calcul qui conduit aux millers de tonnes de CO2 non rejetées en contre-partie des 440 GWh économiés ? Il est facile de faire des déclarations sans justifications valables !

Ecologique
Invité

Quel est le détail du calcul qui conduit aux millers de tonnes de CO2 non rejetées en contre-partie des 440 GWh économiés ? Il est facile de faire des déclarations sans justifications valables !

Incredule
Invité

Affimations gratuites d’anonymes ! prouver vos affirmations !

Nicias
Invité

On part travailler, il fait nuit. On rentre du travail, il fait nuit. C’est trop cher payé, je veux pouvoir voir la lumière du jour.

Bruno lalouette
Invité

D’où proviennent ces chiffres et qui a écrit cet article? De plus en plus de salariés sont décalés, ils s’éclairent tard car ils se couchent tard!

enerZ
Invité

Les chiffres proviennent de l’ADEME Pour plus de précisions vous pouvez consulter le lien suivant : La rédaction

Nicias
Invité

Le résidentiel, ce n’est qu’un tiers de la consommation d’éllectricité. Les bureaux aussi sont éclairés !

Marmotte
Invité

Suite à la lecture du lien ADEME, de Wikipedia et au suivi de mon intuition : L’heure d’hiver est l’heure “normale”. L’heure d’été a été créée pour faire des économies d’énergie. … Donc c’est l’heure d’été qui génrère les économies (s’il y en a vraiment!) _ pas l’inverse !

Nicias
Invité

A mon souvenir, les services publics sont prêts à investir 1 million dans les infrastructures routières pour sauver une vie, pas plus. Donc en gros, l’heure d’été, c’est dix fois trop cher.

Gerdami
Invité

L’heure d’hiver, c’est l’heure normale. Et moi, j’aime bien l’heure d’été, en été seulement!

wpDiscuz