L’hydrogène dopé par un nouveau catalyseur

D’un côté, l’hydrogène est considéré comme le carburant du futur et de l’autre utiliser l’énergie solaire est le moyen le plus propre pour en produire.

Mais les industriels peinent à développer des voitures ou des panneaux solaires utilisant cette technologie propre en raison de son coût. Un catalyseur basé sur le molybdène permet de produire de l’hydrogène durablement et à moindre coût.

Une équipe de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) menée par le professeur Xile Hu a découvert qu’un catalyseur efficace basé sur de la molybdénite permettait de réaliser des économies substantielles. Les chercheurs le produisent à température et pression ambiantes dans une solution aqueuse.

Présente en grande quantité sur terre, l’eau est composée d’hydrogène et d’oxygène. Sous l’effet d’un courant électrique, il est possible de la décomposer, c’est le processus d’électrolyse. Pour améliorer cette réaction particulièrement énergivore, le platine est généralement utilisé comme dopant. Particulièrement cher, ce matériau a vu son prix tripler durant la dernière décennie. Les scientifiques de l’EPFL ont montré que le sulfure de molybdène amorphe est un catalyseur très efficace et abondant, donc bien moins cher.

Perspectives industrielles

Le nouveau catalyseur présente de nombreux avantages. Il est stable et compatible avec un milieu aqueux acide, neutre ou basique. Le taux de production d’hydrogène est également meilleur que pour les catalyseurs de même prix. Cette découverte ouvre des perspectives d’applications industrielles, par exemple dans le domaine du stockage de l’énergie solaire.

L'hydrogène dopé par un nouveau catalyseur

C’est par le plus grand des hasards que Daniel Merki, Stéphane Fierro, Heron Vrubel et Xile Hu ont fait cette découverte lors d’une analyse électrochimique. "Une parfaite illustration du fameux principe de sérendipité, comme le souligne Xile hu. Grâce à ce résultat inattendu nous avons mis à jour un phénomène unique", explique-t-il. "Mais nous ne savons pas encore exactement pourquoi le catalyseur est aussi efficace."

Les prochaines étapes sont la réalisation d’un prototype permettant d’améliorer l’extraction d’hydrogène à partir de l’énergie solaire.
Mais il s’agit aussi de mieux comprendre le phénomène observé pour optimiser le catalyseur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "L’hydrogène dopé par un nouveau catalyseur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
falmer
Invité

Ca frise l’arnaque intellectuelle cette tournure de phrase!! Histoire de resumer pourquoi: 

falmer
Invité

Ca frise l’arnaque intellectuelle cette tournure de phrase!! Histoire de resumer pourquoi: 

Flod
Invité
Pas d’accord. Pourquoi pas carburant du futur ? Quel vecteur énergétique envisagez vous pour l’avenir ? Le prix de l’essence est en train de crever le plafond (pas de raison non plus que ca s’arrete), et à 300kg de batterie par véhicule et un parc mondiale de 1,2 milliards véhicules je crains que les ressources ne viennent à manquer : Le stockage de l’hydrogène pose clairement des problèmes mais en tant que vecteur énergétique je vois difficilement autre chose à moyen terme aujourd’hui. Par ailleurs la production locale est possible et un rendement de 25% du puit à la roue n’est clairement pas… Lire plus »
Pscata
Invité

Le cata-énergie renouvelable par les vagues, permettent d’atteindre un résultat scientifique n’ayant jamais été créé. Offre de multiples applicetions pratiques,tel qu’en matiére de tourisme,de recherches scientifique,d’aménagements de lieux de travail,ect. Pour votre technologie ydrogéne.

Lucaluca
Invité

Pour le stockage, ça avance peut être: A suivre…

Cleantuesday
Invité

Le 10 mai 2011 Cleantuesday Paris revient sur un des thèmes leaders des Cleantech françaises, les technologies pour l’eau Avec entre autres: la start up française AMS RD la start up française Hydroforce la  start up française Mios La société allemande Leonhard Venture (Watervent) et plusieurs autres start ups et grands groupes francais et etrangers 10 Mai 2011 18H30 – la Cantine – 151 rue Montmartre, 75002 Paris

Fleurent
Invité
Le futur sera marqué par une énergie propre couteuse. Or l’hydrogene utilisé comme vecteur d’énergie a trois  inconveneients majeurs 1° Le rendement des transformation de l’energie contenue dans l’hydrogène en énergie électrique est tres bas, etcelui dela transformation en energie mécanique encore beaucoup plus bas 2°  Le stockage de l’hydrogène conduit a des pertes d’énergie tres importantes s’il est stocké a 700 bars pour les voitueres et importantes dans les autre procédés de stockage. Il ne se fait avec de faibles pertes qu s’il est stocké sous faible pression ce qui pose des problèmes de dimensionnement du reservoir 3° Malgre… Lire plus »
wpDiscuz