L’hydrogène, énergie alternative en devenir ?

L’utilisation de l’hydrogène représente aujourd’hui une alternative énergétique de plus en plus envisageable. L’entreprise espagnole HydrogenWorks travaille afin d’intégrer l’utilisation de l’hydrogène dans la vie quotidienne des espagnols.

Parmi les éléments qui ont longuement été à l’étude afin de se substituer au pétrole, l’hydrogène n’avait pas été retenu comme décisif du fait de la rareté de sa production. Cependant, depuis quelques années, de nombreux progrès ont été réalisés pour la production et la commercialisation de l’hydrogène. Les avancées scientifiques telles que la reproduction du processus de photosynthèse des plantes imitant la nature, ainsi que la première installation d’une station d’hydrogène à Saragosse, montrent que cette hypothèse est aujourd’hui à prendre en compte.

HydrogenWork est une entreprise espagnole ayant pour objectif de commercialiser et conditionner l’hydrogène afin de réduire les difficultés et les risques liés à son transport. Cette entreprise se dédie à la fabrication du matériel générant l’hydrogène par électrolyse.

L'hydrogène, énergie alternative en devenir ?

D’après le site Internet de l’entreprise, l’hydrogène peut être utilisé comme combustible pour les moteurs de véhicules récents, ou pour alimenter les turbines qui sont utilisées dans l’aviation, ou encore celles utilisées dans les centrales à cycle combiné qui produisent de l’électricité. Il peut s’utiliser comme combustible pour les chaudières ou brûleurs, et peut aussi rapidement s’intégrer aux technologies utilisées actuellement dans la production de chaleur, d’électricité ou dans les transports.

BE Espagne numéro 76 (24/11/2008) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56740.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "L’hydrogène, énergie alternative en devenir ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
christian
Invité

Après les annonces tonitruantes concernant la GreenBox, encore une brève sur des gens qui ne vendent encore rien (modèle Hart 60030 en test, tu parles si c’est utile).Pendant ce temps là, CETH livre des modèles de série aux capacités importantes(GENHY SP 5000 : 5Nm3/h ça dépote à côté des misérables 15 NL/h du Hart 250 espagnol)(je ne suis pas actionnaire !)

Emilou
Invité

Quand on parle combustible pour chaudière ou moteur de véhicules récents, c’est une abération: on convertit de l’hydrogène en chaleur pour en retirer du travail. Si l’on prend en compte la production d’hydrogène, les rendements sont nuls.Il ne faut pas confondre ces solutions bidon avec la pile à combustible qui est un débouché plus rationnel à l’hydrogène car produisant de l’électricité (travail) qui alimente la voiture électrique  avec un meilleur rendement (plus d’électricité, moins de chaleur) .

pasnaif
Invité

mais les médias sont recherchés par les filous pour se faire voir et dire des conneries. Qui irait faire rouler sa voiture avec du H² produit par électrolyse (très lentement) et avec quelle énergie? Celle de l’idéologie sûrement! Cela devrait être interdit de dire des c…….s pareilles, cela discrédite tous les efforts sur les EnR.Si ce sont ceux-là sur lesquels l’Humanite s’appuie pour créer son avenir énergétique, alors nos descendants n’auront pas même la bougie pour s’éclairer.

Prohydrogene
Invité

Casser  Thermiquement   du méthane  avec  du  Solaire thermique concentré  ouavec des réacteurs nucléaires thermique spécialement consacrés à ça ; permetrait derécupérer d’ un coté de l ‘ hydrogene et de l ‘autre du carbone . Le carbone seraitutilisé  pour faire de la fibre de carbone  en grande quantité et ne deviendrait pas du co2  . L  ‘  hydrogene  alimenterai  les  PAC  des  automobiles .  

Prohydrogene
Invité

IL  y a du méthane ( gaz  naturel)  pour  au  moins  60 ans . Réserves  de  gaz  classique .

Prohydrogene
Invité

Et    j ‘ oubliais   les  réserves  colossales  d’ hydrates  de Gaz  ( hydrates  de méthane),il y en aurait pour  plusieurs  siècles , près  d ‘ un   millénaire  même  .

Prohydrogene
Invité

Et   ces  ressources  sont  bien   mieux  réparties  dans le monde   et sourtout dans les océans   que   le pétrole  et le gaz  classique  .

wpDiscuz