L’IFP cherche à mettre de l’éthanol dans le diesel

L’Institut français du Pétrole (IFP) a lancé, au printemps dernier, un consortium intitulé E4D (Ethanol For Diesel) dont l’objectif est d’étudier la faisabilité et le potentiel de l’utilisation de l’éthanol pour la formulation de carburants diesel.

Le consortium réunit, pour la période 2007-2009, des industriels de différents pays (O2Diesel, Petrobras, Renault, Total et Volvo Powertrain) et reste ouvert à la participation de nouveaux partenaires.

S’appuyant sur l’expertise de l’Institut et de l’ensemble des partenaires, les travaux porteront sur l’impact de l’utilisation de ce type de carburants sur le processus de combustion, ainsi que sur l’optimisation du comportement moteur en termes de performances et d’émissions de polluants réglementés et non réglementés. E4D permettra ainsi de constituer une solide base de données expérimentales qui pourrait être le premier pas vers l’introduction directe de l’éthanol dans la filière diesel.

En diversifiant les types de biocarburants utilisables dans le pool gazole, cette solution pourrait, à court terme, et dans un contexte de forte dieselisation du marché européen, contribuer à rééquilibrer l’offre entre le gazole et l’essence. Elle permettrait également de réduire les émissions de CO2 et la dépendance aux ressources fossiles.

L’IFP est un organisme public de recherche et de formation, à l’expertise internationalement reconnue, dont la mission est de développer les énergies du transport du 21e siècle.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’IFP cherche à mettre de l’éthanol dans le diesel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
guydegif(91)
Invité
OK l’idée semble alléchante avec les différents aspects et impacts positifs listés: moins de pbs l’hiver en contrées froides,réduire émissions de CO2 et particules par la même occasion. La question cruciale: de quelle(s) filière(s) vient l’éthanol concerné ? faudra viser de l’éthanol de 2ème voire 3ème génération, comme les sources ligno-cellulosiques, biomasse, etc…plutôt que de l’éthanol 1ère génération (betterave sucrière, blé, canne à sucre…) qui bouffe sur des besoins alimentaires des hommes…donc not so good ! Viser et obtenir vite de l’éthanol 2ème et 3ème généartion aussi en France et en UE ! voilà un bon challenge ! Bon courage… Lire plus »
Pascal
Invité

L’article dit: dans un contexte de forte dieselisation du marché européen, contribuer à rééquilibrer l’offre entre le gazole et l’essence. Les douanes disent: prix à l’hectolitre: SP 98 : 54,22 HT + 82,66 TIPP Gazole: 58,42 HT + 62,38 TIPP Le prix hors taxe du gazole est supérieur à celui du SP 98. Il suffirait que la TIPP soit la même pour que les particuliers abandonnent le gazole et il n’y aurait pas besoin de rééquilibrer ce qui a été articiellement déséquilibré par la fiscalité.

wpDiscuz