L’IFP : une chaire dans le domaine des biocarburants

L’organisme de formation de l’Institut Français du Pétrole – IFP School – vient de créer, avec le soutien de la Fondation Tuck, une nouvelle chaire intitulée "Thermodynamique pour les carburants issus de la biomasse".

Dans un secteur énergétique en pleine évolution, IFP School anticipe des besoins croissants en compétences dans le domaine des biocarburants et renforce son positionnement sur les enjeux environnementaux.

Le titulaire de cette chaire est Jean-Charles de Hemptinne, ingénieur de recherche à la direction Chimie et Physico-chimie appliquée de l’IFP, et Professeur à IFP School. Jean-Charles de Hemptinne sera chargé de développer de nouveaux enseignements et de mener, en parallèle, des travaux de recherche dans le domaine de la description des fluides en vue de la modélisation des propriétés physico-chimiques des carburants ex biomasse. Son action doit ainsi renforcer les liens entre la recherche de l’IFP et l’École.

Le but est aussi d’améliorer la visibilité de la recherche grâce en particulier à des publications, tout en assurant aux étudiants une formation à la hauteur des défis liés à la transition énergétique. Il s’agit de la troisième chaire créée à IFP School après celle en "sédimentologie et caractérisation des réservoirs" et celle en "véhicule hybride et contrôle de l’énergie".

 

A propos de l’IFP School :

Partie intégrante de l’IFP, IFP School prépare les spécialistes de demain à relever les défis associés à la transition énergétique. Ouverte aux diplômés de l’enseignement supérieur, IFP School offre une gamme complète de formations francophones et anglophones aux métiers de l’énergie (pétrole, gaz, pétrochimie, motorisations, nouvelles technologies de l’énergie, marchés de l’énergie). Bénéficiant de collaborations étroites avec les mondes de la recherche et de l’industrie, l’École a acquis une très large notoriété internationale comme en témoigne dans ses promotions la présence de 50 % d’élèves étrangers provenant d’une cinquantaine de pays et de plus de 80 % d’élèves bénéficiant de financements industriels pour leurs études.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz