Ligne 6 du métro de Pékin : Saft assure l’alimentation de secours

Saft a annoncé lundi avoir remporté un contrat de plusieurs millions d’euros pour CNR Changchun Railway Vehicles (CNR CRC) pour la fourniture de systèmes de batteries embarquées destinés à la nouvelle flotte de rames en service sur la Ligne 6 de métro de Pékin.

Ce contrat, le plus important pour Saft dans le secteur du métro asiatique, s’ajoute aux contrats déjà remportés pour les métros de Hong Kong et de Shanghai. Il renforce la position de l’industriel français en tant que fournisseur stratégique de systèmes d’alimentation de secours pour le marché du transport en commun urbain chinois, en plein essor.

La nouvelle Ligne 6 est la ligne de transport express avec la vitesse et la capacité la plus élevée du réseau de métro de Pékin. Elle transporte actuellement des passagers sur 20 km jusqu’à une vitesse de 100 km/h. Dans quelques années, la ligne devrait couvrir 50 km au total.

Contrairement aux autres lignes de Pékin qui utilisent des rames de six voitures, les rames de la Ligne 6 sont formées de huit voitures et transportent jusqu’à 1 960 passagers.

En cas de coupure de l’alimentation principale, les systèmes de batteries embarquées de la Ligne 6 fournissent jusqu’à 45 minutes d’alimentation de secours pour assurer les fonctions essentielles de commande, de communication et de sécurité des voyageurs. Chaque rame CNR CRC est équipée de 2 systèmes batteries intégrés à base de nickel SRM de Saft.

"Les trains de la Ligne 6 du métro de Pékin sont plus spacieux et plus rapides. La ligne a été conçue de façon à offrir une plus grande fluidité aux heures de pointe", a déclaré Chenhui YANG, ingénieur général adjoint de CNR CRC. "Du système de signalisation aux ascenseurs, la fiabilité de tous les équipements est essentielle. C’est pourquoi nous avons sélectionné les systèmes de batteries Saft dont la fiabilité et la durabilité ont déjà été prouvées sur les trains chinois."

"L’achèvement de ce contrat phare destiné aux rames du métro de Pékin de CNR CRC démontre la capacité de Saft à concevoir, à mettre au point et à construire des systèmes de batteries embarquées entièrement intégrés ainsi qu’à livrer des commandes importantes en temps voulu," a ajouté Xavier Delacroix, directeur général de la division Industrial Battery Group de Saft. "Cela confirme également notre capacité croissante à conclure des contrats importants en Asie et à en assurer la livraison au client."

Focus sur la batterie SRM

Pour CNR CRC, l’atout majeur des batteries SRM de Saft est qu’elles ne requièrent aucune intervention particulière pendant les intervalles de maintenance habituels du matériel roulant, car l’appoint en eau est nécessaire tous les deux ans seulement. Avec une maintenance réduite et une longue durée de vie, les batteries SRM offrent un coût total de possession optimisé (TCO) à l’opérateur ferroviaire.

Autre avantage des batteries SRM par rapport aux batteries au plomb, elles permettent de réduire le poids global des batteries de près de 50 %, même avec la marge de dimensionnement, garantissant une capacité suffisante pour un fonctionnement à basse température. Enfin, leur encombrement réduit et leur fiabilité maximale contribuent à réduire le coût total de possession, ainsi qu’à libérer un espace précieux pour d’autres usages.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz