LIM : un système de traction électrique pour les deux-roues urbains

Plusieurs modèles de véhicules décarbonés innovants sont aujourd’hui prêts pour une industrialisation et en ce sens, l’ADEME, a organisé vendredi 9 mars à Paris des tests grandeur nature de ces prototypes.

L’un des projets baptisé LIM est piloté par Box Design en partenariats avec SAFT Batteries, Peugeot Scooters et financé par le Fonds démonstrateur de recherche de l’ADEME à hauteur de 1,5 millions d’euros sur un budget total de 3 millions d’euros.

Un des leviers en notre possession pour freiner le changement climatique reste l’électrification des véhicules. Après les voitures et les vélos, c’est au tour du scooter 100 % électrique de tenter de s’imposer sur le marché. Le projet LIM (Lithium Ion Mobility), créé par Boxer Design, a consisté à développer un système complet de traction électrique modulaire, destiné aux deux-roues urbains.

Le système LIM a été intégré au nouveau scooter 100 % électrique Peugeot e-Vivacity. Mesurant moins de 2 mètres et pesant moins de 115 kg, son ergonomie a été conçue pour l’agrément de conduite et la sécurité. L’intégration de la chaîne de traction a permis selon le constructeur de préserver les espaces de rangement. Silencieux, il combine une chaîne de traction optimisée mécaniquement et électroniquement ainsi qu’un système de diagnostic intégré.

La recharge s’effectue grâce à un câble à spirales extensible logé sous la selle, qui se branche à une prise de courant classique 220 V ou à une borne urbaine électrique. Un plein d’énergie ne coûte que 0,4 €/100 km ( en considérant que les tarifs électriques évoluent souvent ).

Les batteries, développées par SAFT, ont une durée de vie minimale de 10 ans et permettent de parcourir 40 000 km avec une autonomie de 60 km à une vitesse de 45 km/h, grâce à 2 modules Lithium-Ion de 1 kWh chacun (plus stables dans le temps et plus performants que les batteries de technologie NickelCadmium). Elles acceptent au moins 1000 cycles de charge/décharge profondes sans subir de dommage et sans effet mémoire.

Le scooter Peugeot e-Vivacity intégrant le système LIM devrait être commercialisé au printemps 2012, après 2 ans de développement du démonstrateur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "LIM : un système de traction électrique pour les deux-roues urbains"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Energiestro
Invité

Article incomplet comme d’habitude ! Dans le cas des véhicules électriques, le principal coût est l’amortissement de la batterie, pas l’électricité. Les journalistes doivent donc donner le prix de la batterie et sa durée de vie en kilomètres afin qu’on puisse calculer un coût kilométrique réaliste.

ecoenergie
Invité

Il est evident aujourd’hui que le cout majeur du vehicule elctrique est l’amortissement de la batterie. Si l’nnonce de Peugeot SAFT est vraie 40.000 km pour une batteri c’est un vrai progres Renauult annonce 12500 Km Un oubli majeur sur le cout d’entretien d’un vehicule electrique pas de changementn de bougies, pas de vidange pas de remplacement de courroie de distribution de pompe a eau de reglages compliques d’antigel et autres problèmes thermiques et compte tenu del’experience industrielle des chaines a vitesse variable excellente fiabilité.Il faudra faire le bilan total

Remdo
Invité

Le prix de revient kilométrique (hors assurance) pour mon scoot’elec Peugeot de 2001 : 0.08€ au kilomètre (jen suis à plus de 45.000). Autant pour une auto le passage à l’électrique n’est pas “rentable” si on ne pense qu’aux coûts, autant en 2 roues l’électrique est gagnant. Et je ne vous parle même pas du plaisir de conduite ….

Mamouth
Invité

Bonjour Remdo. Si vous avez plus de détails sur vos coûts totaux (achat du véhicule, maitenance, etc …), cela m’intéresse.

wpDiscuz