L’impact de l’énergie sur l’environnement pour l’AEE

L’Europe a besoin d’un cadre stratégique intégré, équilibrant d’une part les objectifs de sécurité énergétique et de compétitivité et de l’autre, les politiques environnementales, affirme un nouveau rapport diffusé aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), dont le siège se trouve à Copenhague.

Voici les principales tendances liées à la production d’énergie entre 1990-2003.

1e tendance : les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse après une baisse dans les années 90, mettant en danger les objectifs de réduction au long terme. Les émissions de gaz à effet de serre liées à l’énergie ont chuté de 2,6 % entre 1990 et 2003, mais sont en légère augmentation depuis 1999.

2e tendance : les émissions de polluants atmosphériques liées à l’énergie sont en baisse mais la qualité de l’air continue d’avoir des effets néfastes sur la santé et les écosystèmes. Les émissions de substances acidifiantes, de précurseurs de l’ozone troposphérique et de particules ont chuté de 56 %, 41 % et 47 % entre 1990 et 2003 respectivement.

3e tendance : les combustibles fossiles continuent de dominer la consommation d’énergie, mais les mesures de réduction et les changements de combustible ont allégé les pressions exercées sur l’environnement. La combustion de combustibles fossiles est la principale cause d’émissions de dioxyde de carbone, de dioxyde de soufre et d’oxyde d’azote. Elle représente près de 80 % de la consommation d’énergie totale et 55 % de la production d’électricité.

4e tendance : la consommation d’énergie continue d’augmenter, rendant plus difficile la réduction des pressions environnementales liées à l’énergie. La consommation d’énergie finale dans les 25 pays de l’UE a augmenté de 11,6 % entre 1990 et 2003. Il est prévu que cette tendance se poursuive à moins que des mesures supplémentaires d’économie d’énergie ne soient mises en œuvre.

5e tendance : les parts globales des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie et d’électricité restent à des niveaux faibles en dépit de hausses importantes de certaines options. En 2003, la part des renouvelables dans la consommation totale d’énergie et la consommation brute d’électricité était de 6 % et 12,8 % respectivement. Une croissance significative sera nécessaire pour réaliser les objectifs indicatifs de l’UE, soit une part de 12 % de la consommation d’énergie totale et de 21 % de la consommation d’électricité brute d’ici 2010.

6e tendance : la plupart des prix de l’énergie ont augmenté depuis environ 2000, après une baisse importante pendant les années 90. Les niveaux de taxation ont augmenté depuis 1990, mais les cotts externes n’ont pas encore été entièrement internalisés.

Télécharger le rapport complet : ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’impact de l’énergie sur l’environnement pour l’AEE"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jeffrey60
Invité

Je suis un élève de 3ème et pour faire mon exposé, j’ai besoin de savoir quels sont les impacts des énergies renouvelables sur l’environement. Merci d’y répondre si possible Merci

Guydegif(91)
Invité
”….nouveau rapport diffusé aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE),…” article de juin 2006.  J’ose espérer que l’AEE a un rapport et des chiffres réactualisés car ceux ci-dessus, au mieux de 2003, n’ont aucune ou peu de valeur pour faire ressortir des tendances actuelles au vu des opérations autour du Grenelle 1 et 2 et tout le battage médiatique et sensibilisation des pays développés et des autres qui ont eu lieu depuis…. Jeffrey va falloir partir à la pêche sur Google et Enerzine pour trouver des éléments réactualisés et des réponses pour ton exposé….Bon courage ! L’objectif des EnR c’est… Lire plus »
Yo
Invité

coucouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Rude
Invité

Allez,, fais pas ton bâtard , dit les énergies qui font impact sur l’environnement!

wpDiscuz