L’Inde se dote de réseaux électriques intelligents

North Delhi Power Limited (NDPL) a annoncé mardi qu’il devenait le 1er opérateur d’électricité en Inde à mettre en place un système de gestion avancée des coupures de courant.

D’après l’Agence Internationale de l’Energie, les besoins de l’Inde en électricité doubleront d’ici 2030, ce qui rendra les coupures de courant potentiellement plus fréquentes, y compris dans les zones les plus développées de Delhi, Bombay et Bangalore. Ces coupures de courant pourraient avoir un impact important sur l’économie. C’est pourquoi le gouvernement indien s’intéresse aux technologies "smart grid" afin d’augmenter l’efficacité et la stabilité économique du secteur énergétique du pays.

Le système de gestion de coupures de courant (OMS) retenu et utilisé sera celui de GE PowerOn. Il sera intégré au système d’informations géospatiales (GE – SmallWorld) ainsi qu’au système de NDPL de gestion de la distribution en fonctionnement.

"Grâce à PowerOn, qui sera couplé avec une infrastructure de compteurs automatiques, NDPL sera capable d’identifier les défaillances locales de manière plus précise et l’équipe de maintenance en sera informée en amont puis mobilisée sur le terrain avant même d’être contactée par les consommateurs. Ce dispositif sera complété par une équipe dédiée à la gestion du système qui surveillera la position de l’équipe de maintenance au plus près du lieu de la panne. Je suis certain que cet outil de gestion des coupures de courant aura d’immenses bénéfices pour les consommateurs et permettra notamment une réduction importante de la durée des coupures," explique Sunil Wadhwa, CEO et Directeur Executif de NDPL.

NDPL – une joint venture entre Tata Power, le plus important opérateur privé d’électricité en Inde et le gouvernement de Dehli – fournit de l’énergie à près de cinq millions de personnes dans la métropole de Dehli.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz