“L’indépendance énergétique est la priorité absolue de l’Ukraine”

A Washington, lors de la réunion du groupe de travail sur la sécurité énergétique le ministre ukrainien de l’Énergie et de l’Industrie charbonnière Yuriy Boyko a déclaré que l’indépendance énergétique était devenue la priorité absolue pour le président ukrainien Viktor Yanukovych.

Les États-Unis ont salué les mesures prises par le gouvernement ukrainien pour la création d’un modèle économique volatil : « Un programme énergétique réussi réduira la dépendance envers des ressources traditionnelles comme le gaz », a déclaré Richard Morningstar.

« L’Ukraine a pris des mesures concrètes en faveur du développement de la production de gaz de schiste. Shell et Chevron ont été les premiers à acquérir une licence. L’Ukraine va poursuivre dans cette direction, étant donné le gigantesque potentiel du gaz de schiste », a déclaré Yuri Boyko. Selon le ministre, l’Ukraine émettra prochainement un nouvel appel d’offres pour le développement de 2 zones en eaux profondes sur le plateau de la mer Noire.

Le groupe de travail a également abordé les questions relatives à la sécurité énergétique en Eurasie, la position des États-Unis et de l’Europe vis-à-vis du projet « South Stream », les perspectives de création d’un consortium pour la gestion et le financement de la modernisation du système de transport de gaz (STG), les manières de diversifier les approvisionnements en énergie de l’Ukraine ainsi qu’une réforme de Naftogaz, la société pétrolière et gazière appartenant à l’État ukrainien. Les parties ont approuvé les progrès réalisés dans le cadre du programme de réactivation des gisements de gaz et de pétrole non exploités. Ce projet a été appuyé par l’agence américaine pour le commerce et le développement et par le département américain de l’Énergie.

Le groupe de travail a également souligné la coopération bilatérale dans le secteur du nucléaire. « L’Ukraine a tenu toutes ses promesses de transfert de l’uranium hautement enrichi vers les États-Unis. De plus, nous travaillons activement à l’amélioration des programmes sur la sécurité nucléaire dans les centrales d’énergie nucléaire en Ukraine et nous sommes parvenus à des résultats significatifs dans ce domaine », a conclu M. Boyko.

En février 2011, l’Ukraine et les États-Unis ont signé un Mémorandum d’entente sur les ressources de gaz non conventionnel, qui comprend un programme d’activités communes entre les deux pays pour le développement de la production de gaz non conventionnel en Ukraine.

Auparavant, le ministre de l’Énergie M. Boyko a déclaré que l’Ukraine a prévu la mise en place de l’extraction du gaz de schiste national dans cinq ans. À titre de comparaison, il a fallu 20 ans aux États-Unis pour parvenir à ce résultat. L’Ukraine prévoit d’extraire entre quatre et cinq milliards de mètres cubes de gaz de schiste par an d’ici 2020.

[ Image – Yuriy Boyko ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "“L’indépendance énergétique est la priorité absolue de l’Ukraine”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jmdesp
Invité
Les relations entre l’Ukraine et les US les poussent à suivre le grand frêre américain, il est manifeste que l’Europe n’inspire pas confiance à l’Ukraine pour la protéger des ambitions russes, d’où le fait de ce tourner entièrement de ce coté. Résultat, c’est open bar pour plus d’exploitation des énergies fossiles. Dans toute cette stratégie ukrainienne, pas un mot sur les renouvelables, et juste une allusion au nucléaire, qui évidemment n’est pas vraiment populaire en Ukraine après Tchernobyl. Mais le succès de la stratégie gaz de schistes n’est peut-être pas aussi garanti que cela, et surtout la rentabilité des investissements… Lire plus »
Pierrotb001
Invité

Et la MDC (économies d’énergie) …????

Dan1
Invité

Allez leur expliquer le concept !

wpDiscuz