L’Indonésie veut exploiter l’énergie des volcans

Le gouvernement indonésien a récemment annoncé son intention de développer une nouvelle source d’énergie "très chaude" sur son territoire.

Les dirigeants du pays ont en effet pour objectif d’installer 4000 MW (mégawatts) d’énergie géothermique d’ici 2014. Si le plan est validé, l’énergie renouvelable générée diminuerait la dépendance du pays vis à vis des centrales à charbon, réduirait ses émissions de gaz à effet de serre et aiderait à fournir de l’électricité à 35 % de la population indonésienne qui en est privée.

L’Indonésie semble être l’endroit idéal pour développer à grande échelle des projets géothermiques : 17.000 îles de l’archipel englobent des centaines de volcans, et toute cette chaleur pourrait être convertie en électricité d’origine renouvelable. Mais alors que le pays détient environ 40 % du potentiel géothermique mondial, ce dernier accuse actuellement un retard dans le développement de cette technologie.

"Le gouvernement espère atteindre 4000 mégawatts de capacités géothermiques d’ici 2014 en partant des 1189 MW déjà en vigueur, cela s’avère être un réel challenge", a déclaré le responsable de l’association géothermique indonésienne, Surya Darma.

Le principal facteur limitant le développement de la géothermie est son coût de départ relativement élevé. Cette technologie coûte environ deux fois plus chères que celle des centrales à charbon. Et selon les analystes, l’implantation de centrales géothermiques d’une capacité de 4000 mégawatts coûtera environ 12 milliards de dollars. Cependant, si les développeurs sont en mesure de produire de l’électricité à partir de la géothermie profonde, il en résulterait une diminution des frais fixes et une baisse sensible de la pollution.

Plusieurs entreprises comme Tata et Chevron ont soumis des propositions pour construire un centrale géothermique dans le nord de Sumatra, avec un potentiel de 200 MW.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "L’Indonésie veut exploiter l’énergie des volcans"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Cela fait 3 milliard de dollars la tranche de centrale nucléaire (1000 megawatt) avec des coûts d’entretien trés faibles . c’est le même prix voire moins cher qu’une centrale nucléaire , c’est deux fois moins cher que son équivalent éolien si l’on tient compte de la disponibilité de chacun (90% versus 25 %) c’est trois à six fois moins cher qu’une centrale solaire (selon la technologie employée : thermodynamique ou photovoltaique ) Bref c’est l’investissement de loin le plus rentable qui soit sur 30 à 40 ans . MC

Maurice.arnaud
Invité

Même si son coût de départ est relativement élevé,ça vaut le coup d’emprunter car ça sera amortissable et rentable à moyen et surtout à long terme(30 à 40 ans)!

nature
Invité

certes nos volcans semblent bien calmés mais la géothermie subsiste:à Chaudes-Aigues-la bien nommée-l’eau sort à 83 °,et toute l’Auvergne navigue sur de vieux volcans. On aimerait davantage d’attention portée à cette ressource. Entre parenthèses elle nous éviterait le saccage de nos paysages par les éoliennesau rendement si faible.

Bruno lalouette
Invité

bonjour, J’ai lu quelque part que la géothermie permettait un kwh à 0,03 cents d’Euro, quelqu’un peut me confirmer ce chiffre?

Sicetaitsimple
Invité

Je n’ai pas de chiffre, mais c’est forcément beaucoup plus, car le coût d’investissement est très important ,les performances thermodynamiques assez faibles, et les coûts de maintenance plutôt élevés. Rien que le coût d’investissement évoqué si-dessus ( 3000$/kW installé) conduit à un chiffre supérieur avec des hypothèses financières moyennes.

Sicetaitsimple
Invité

le site ci-après parle de 92$/MWh…

michel123
Invité

Ce qui différencie cette géothermie en pays volcanique de la géothermie profonde (stimulée ) de soulz la forêt c’est la faible profondeur des forages necessaires pour atteindre de hautes températures et l’absence de necessité de fracturer les roches pour faire circuler l’eau dans le sous sol brulant. Le cout d’investissement s’en trouve diminué de façon trés importante , c’est pour cela que dans ces conditions l’investissement se retrouve rapidement rentable comme à Bouillante dans les antilles françaises qui fonctionne depuis de nombreuses années et où vient de voir le jour une extension avec bouillante 2

suntep
Invité

@bruno & sicetaitsimple En France la Géothermie – Métropole : 12 c€/kWh , + prime à l’efficacité énergétique comprise entre 0 et 3 c€/kWh – DOM : 10 c€/kWh , + prime à l’efficacité énergétique comprise entre 0 et 3 c€/kWh Source = site du gouvernement :

1000 mille
Invité

avec VULCANIA plouf de chez plouf dommage, car les paysages sont magnifiques ps: sauf l’idée idiote de fermer la route du Puy de Dome pour la remplacer par un tramway completement inutile et qui prive des milliers de visiteurs de ces panoramas magnifiques (et je ne vous parle pas des adeptes du parapentisme)

wpDiscuz