Enerzine

L’industrie papetière fait appel à la cogénération

Partagez l'article

Les papeteries italiennes Cartiere del Garda et Alto Garda Servizi (A.G.S.) ont inauguré la centrale de cogénération Alto Garda Power, équipée d’une turbine à gaz aéro-dérivée de GE Energy.

Selon General Electric, cette technologie est censée "optimiser l’efficacité énergétique des papeteries et fournir un système de chauffage urbain."

Ce projet va permettre à la papeterie Cartiere del Garda de faire des économies grâce à une baisse des coûts énergétiques, de produire efficacement de l’électricité pour l’usine et de la distribuer sur le marché, ainsi que de produire de la vapeur à destination du réseau de chauffage urbain local de Riva del Garda (région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l’Italie). Ce nouveau réseau de chauffage urbain chauffera plus de 4 500 foyers dans la ville de Riva del Garda. D’après le client, ce projet évitera chaque année le rejet dans l’atmosphère de 40 000 tonnes de CO2.

"La baisse des coûts énergétiques entraîne une réduction importante des coûts globaux de production. Afin de rester compétitif, l’industrie du papier doit trouver le moyen de réduire fortement les coûts énergétiques et d’économiser de l’énergie," affirme M. Paolo Mattei, Président de Alta Garda Power. "Fort de ce constat, cela vaut la peine de valoriser les performances exceptionnelles de combustion de la nouvelle turbine à gaz LM6000 de GE Energy. Les émissions atmosphériques seront ainsi réduites de moitié par rapport à l’ancienne centrale de cogénération Cartiere del Garda et seront bien en dessous de la limite autorisée."

Le projet Alto Garda Power a été lancé par A.G.S. et Cartiere del Garda afin de remplacer l’ancienne centrale thermoélectrique de cogénération par une nouvelle centrale équipée de technologies innovantes.

Le générateur de la turbine à gaz LM6000 PD Sprint est capable de fonctionner en continu, et produit 47,74 mégawatts (MW) d’énergie pour 41 % d’efficacité. Les gaz d’échappement sont envoyés dans une chaudière produisant de la vapeur directement transmise vers une turbine pour produire de l’électricité ou directement utilisée pour les procédés de production interne ou pour l’eau chaude afin d’alimenter le réseau de chauffage urbain de la ville.

"On compte environ 800 turbines à gaz LM6000 de GE Energy en service sur différents sites à travers le monde, ce qui constitue un excellent choix pour l’industrie du papier," affirme Ricardo Cordoba, Président de GE Energy pour l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord. "Ce projet s’accompagne également d’un contrat de services d’une durée de 12 ans qui nous permet de garantir une prise en charge très rapide en cas d’événement imprévu."


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "L’industrie papetière fait appel à la cogénération"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Ras le bol
    Invité

    La France n’a pas vocation à héberger toute la misère du monde ! Oui à une immigration encadrée ! Cassez-vous les roms! On veut pas de vous !

    wpDiscuz