L’industrie solaire allemande toujours optimiste

Malgré la crise financière, les indicateurs du marché photovoltaïque allemand sont rassurants. 

Des estimations récentes chiffraient à 5,3 GWc le total des capacités installées de production solaires cumulées en Allemagne. Dont 1 500 MW ont été nouvellement installés.

Réunis au salon Photovoltaique de Munich, du 4 et 6 mars, les professionnels du solaire affichent leur confiance dans le secteur. Ils poursuivent leurs investissements en s’appuyant sur une série de signes positifs :  les nouvelles percées de la recherche, l’accroissement de la demande et les investissements continus du gouvernement vers le secteur, ainsi que sur les incitations accordées aux investisseurs.

Recherche

Les derniers progrès scientifiques significatifs dans le domaine proviennent de l’institut Fraunhofer de Freiburg, qui a récemment annoncé un nouveau record de conversion de 41,1 %.

L’Institut de recherche a également ouvert récemment un "Centre pour les matériaux organiques et les appareils électroniques" à Dresde, qui se consacre notamment à la rentabilité des semi-conducteurs organiques ainsi qu’aux LED.

Dans le même temps, un nouveau laboratoire de recherche a été inauguré, dédié au silicium : le "Silicon Materials Technology and Evaluation Center" (SIMTEC). Cet institut vise à améliorer la cristallisation du silicium et les wafers, ainsi que les technologies à couches minces.

[DEVIS|14]

Investissements

Dans d’autres segments du marché, un grand nombre de compagnies réalisent des investissements. Des annonces ont été récemment faites en ce sens par des entreprises comme TUV Rheinland Group, Alfasolar, Euroglas, Solibro, Wacker ou encore Ersol (Bosch).

Des développements industriels sont également prévus pour 2009 :

La société Alfasolar prévoit d’ouvrir un centre de production automatisé pour les modules en silicium cristallin au printemps.

Euroglas, l’un de plus importants fabricants européen de verre, investit dans un centre de production à Haldensleben, en Saxe-Anhalt, pour un production qui débutera en mai prochain.

Au delà de 2009, l’entreprise Wacker construira un centre de production de silicium polycristallin à Nunschritz, en Saxe, pour 760 millions d’euros d’investissement. Il devrait être mis en service en 2011, et complété par une nouvelle expansion de son site de Burghausen.

Ersol prévoit l’expansion de ses capacités de production de cellules cristallines et de modules, à Arnstadt, en Thuringe. En 2012, le site devrait tripler ses capacités de production, et doubler ses effectifs via un investissement de 530 millions d’euros.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz