L’intérêt grandissant des technologies du PSC

Les centrales électriques fonctionnant au gaz ou au charbon et équipées de technologies de piégeage du CO2 pourraient produire jusqu’à 30 % de l’électricité totale en Allemagne.

C’est ce que révèle une étude du centre de recherche de Jülich (FZJ) qui évalue à 60 millions de tonnes par an le volume d’émissions de CO2 ainsi évitées.

Peter Markewitz du groupe STE de recherche sur les systèmes et de développement technologique du FZJ a affirmé que "si les politiques mettent en place un plan de réduction des émissions de dioxyde de carbone de 40% d’ici 2030, alors la séparation et le stockage du CO2 seront voués à jouer un rôle important. Mais pour que cette technologie arrive à maturation et soit pleinement disponible d’ici 2020, un lourd travail de recherche et de développement reste encore à accomplir".

L’étude, intitulée "Zukünftige Energieversorgung unter der Randbedingungen einer grozztechnischen CO2-Abscheidung und Speicherung" présente notamment des scenarii décrivant l’impact de ces technologies de réduction.

 
Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 312 du 23/11/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz