L’Irak va forer des centaines de nouveaux puits

La société de forage pétrolière "Iraq Drilling Company" prévoit de forer sur le sol irakien 180 puits de pétrole en 2010, et plus de 250 nouveaux puits chaque année à partir de 2011.

Trente de ces nouveaux puits prévus en 2010 le seront dans les champs pétrolifères situés au nord tandis que 150 autres verront le jour dans le Sud. La capacité de production pétrolière irakienne devrait ainsi augmenter d’environ 360.000 barils de pétrole par jour (bpj).

Le nombre de nouveaux puits mis en service l’année prochaine deviendra supérieur au nombre total de puits forés depuis l’invasion américaine, a déclaré Idrees al-Yassiri jeudi, le directeur de la compagnie. "Approximativement, chaque puits aura une production de 2.000 barils jour, soit, un supplément de 360.000 bpj, ce qui signifie des revenus supplémentaires de plusieurs milliards de dollars pour l’Irak", a t’il précisé.

L’Irak produit actuellement environ 2,5 millions de bpj, et peine à monter en puissance à cause d’une infrastructure pétrolière laissée à l’abandon, après des décennies de guerre, de sanctions et de sous-investissement.

L'Irak va forer des centaines de nouveaux puits

Cette situation pourrait bientôt changer. En effet, le pays s’apprête à signer des contrats de plusieurs milliards de dollars avec les plus grandes compagnies pétrolières de la planète. La production devrait presque tripler pour arriver à 7 millions de bpj, et faire de l’Irak le troisième producteur de brut au monde après la Russie et l’Arabie Saoudite.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz