L’Irlande fixe ses futurs objectifs énergétiques

Le gouvernement irlandais vient d’adopter un train de mesures dans le domaine de l’énergie pour assurer l’approvisionnement futur du pays et développer les énergies renouvelables.

Deux documents récemment publiés décrivent les objectifs et les mesures adoptées : un livre blanc sur l’avenir énergétique irlandais, et un plan d’action pour les bioénergies. Le marché Irlandais de l’Energie se caractérise par sa petite taille, sa position périphérique et l’absence de ressources propres. A l’heure actuelle l’Irlande importe plus de 90 % de ses besoins énergétiques, ce qui pèse lourdement sur sa compétitivité.

Les mesures adoptées visent à renforcer l’interconnexion avec le reste de l’Europe (à travers le raccordement renforcée avec la Grande-Bretagne), une meilleure coordination avec l’Irlande du Nord, une diversification des sources d’énergie, l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les transports, les bâtiments et l’industrie.

De gros efforts de recherche vont être entrepris en particulier dans le domaine des énergies renouvelables : solaire, éolien, énergie marine et biocarburants.

Les objectifs affichés sont les suivants :

  • en 2020, un tiers de l’électricité devra provenir de sources renouvelables ;
  • en 2015, les centrales électriques brûlant de la tourbe devront utiliser 30% de carburants renouvelables ;
  • en 2020, 12% des bâtiments devront utiliser des carburants renouvelables pour leur chauffage ;
  • révision des normes pour améliorer de 40% l’efficacité énergétique des habitations ;
  • en 2009, les carburants pour le transport automobile devront contenir au moins 5,75% de bio-fuel ;
  • révision des normes pour les bâtiments et les transports publics.
BE Irlande numéro 25 (15/05/2007) – Ambassade de France en Irlande / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42819.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz