L’IRSN observe un exercice de crise nucléaire aux États-Unis

Le ministère américain de l’énergie (U.S. DOE) a invité l’IRSN** à observer l’exercice de crise de grande envergure organisé pendant trois jours, dans une centrale nucléaire de Caroline du Sud, exploitée par Duke Energy.

Du 21 au 23 juillet 2015, près de 700 intervenants mobilisés par l’État de Caroline du Sud et le Comité fédéral de coordination de la préparation à une crise nucléaire – la structure qui coordonne près de 20 ministères et agences américaines -, ont testé l’organisation destinée à répondre à une situation d’urgence consécutive à un accident sur un réacteur à eau sous pression.

Élément essentiel dans la gestion d’une crise nucléaire ou radiologique, la réalisation d’exercices réguliers permet d’éprouver in situ l’organisation et le déploiement de moyens et d’outils en situation de crise.

Réalisation d’entraînements en commun

A cette occasion, l’U.S. DOE avait invité une délégation internationale au sein de laquelle figurait l’IRSN. Le ministère américain, qui exerce des compétences et des responsabilités qui, en France, sont déléguées à l’IRSN, a mené des échanges techniques et un partage d’expérience avec l’Institut.

D’une manière générale, si les moyens techniques mis en œuvre par l’U.S. DOE et l’IRSN sont similaires, une avance américaine en termes de logistique de communication et de gestion des données a été constatée par l’Institut.

L’IRSN et l’U.S. DOE prévoient maintenant de réaliser en commun des entraînements à l’intention de leurs équipes de terrain afin de se préparer à une intervention conjointe dans l’éventualité d’un accident survenant dans un pays tiers ou d’une sollicitation particulière de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

** L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz