L’Islande mise sur la géothermie pour se relancer

Un contrat de financement de 170 millions d’euros a été signé le 20 novembre dernier entre la Banque européenne d’investissement (BEI) et la compagnie d’énergie islandaise "Orkuveita Reykjavikur" pour l’expansion de sa capacité de production d’électricité d’origine géothermique.

Le projet concerne l’agrandissement de la centrale géothermique de Hellisheiði, la dotant ainsi d’une capacité supplémentaire de 90 MW, et la construction d’une nouvelle centrale géothermique d’une capacité de 90 MW à Hverahlíð.

Ces nouvelles unités de production ont principalement pour objectif de répondre à la demande croissante d’électricité dans les secteurs industriels tournés vers l’exportation, et notamment d’approvisionner une nouvelle fonderie d’aluminium ainsi qu’une fonderie existante.

S’exprimant au sujet de l’opération, Mme Eva Srejber vice-présidente de la BEI a déclaré : "Nous sommes heureux de promouvoir cette technologie respectueuse de l’environnement dans le cadre d’un projet qui vise à soutenir la reprise économique en Islande, et de poursuivre notre coopération avec un partenaire bien connu, Orkuveita Reykjavikur."

En contrepartie de l’aide financière accordée par la BEI, ce projet apporte en définitive un soutient à la politique de l’UE.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’Islande mise sur la géothermie pour se relancer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité
Il y a longtemps que je propose ce procédé à qui veut bien l’entendre ou le lire; mais pas de cette façon. Ce que je propose est beaucoup plus simple et moins centralisé (quoiqu’il puisse l’être). Je propose de retirer la chaleur de l’eau de nos lacs, rivières, fleuves, mers et océans; et à grande échelle. Le procédé peut s’appliquer individuellement, pour ceux qui vivent près d’une quelconque étendue d’eau, ou encore collectivement pour les autres. Dans tous les cas le résultat sera le même : à partir de thermopompes eau-eau ou de thermopompes eau-air (c’est selon) on retire la… Lire plus »
fragued
Invité

Refroidir des étendues d’eau en hiver n’a aucun intérêt. Le bénéfice est ailleurs !! La géothermie haute température, comme ici en Islande, s’avère un excellent moyen de produire de l’électricité ou de fournir un réseau de chaleur. Pour la basse température, utilisée par des PAC eau/eau, cette technique répond également à des besoins de chauffage et d’eau chaude à un niveau plus local (maison individuelle, bureaux) avec d’excellents rendements. A développer en choisissant la bonne configuration !!

Bilgeo
Invité
Les  technologies et applications de la géothermie sont multiples. Elles sont malheureusement mal connues. Il y a les utilisations directes pour produire de l’électricité (pour nous, dans les DOM) ou de le chaleur pour alimenter des réseaux de chaleur. L’utilisation intelligente des principes de la thermodynamique offre des perspectives intéressantes pour les solutions utilisant des pompes à chaleur pouvant fournir simultanément ou alternativement du chaud et du froid Qui sait par exemple qu’aujourd’hui plus de 160.000 logements sont chauffés par la géothermie en Ile de France ? Ces opérations ont été réalisées dans les années 80 et sont toujours en fonctionnement.… Lire plus »
wpDiscuz