Lockheed : une centrale solaire thermique de 290 MW

Lockheed Martin et Starwood Energy ont annoncé le 22 mai la signature d’un accord d’achat d’énergie qui sera produite par la  future centrale solaire à concentration (290 MW), située dans le désert du Névada.

Le coût du projet dénommé "Starwood Solar I" a été estimé dans son ensemble à 2,7 milliards de dollars et comporte plus de 3 000 concentrateurs solaires de 100 mètres de long chacun.

La centrale sera installée dans la vallée de l’Harquahala, à environ 120 km à l’ouest de Phoenix et s’étendra sur une superficie de 760 hectares.

D’autre part, le stockage de la chaleur permettra de générer de l’électricité par temps nuageux ou après la tombée de la nuit.

Une centrale solaire thermique de 290 MW en ArizonaAvec une mise en service prévue en 2013, la centrale devrait produire suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins de 73 000 foyers en Arizona.

La société Lockheed Martin connue pour sa forte implication dans le secteur militaro-industriel a récemment créé une branche dédiée aux énergies renouvelables parmi lesquelles on trouve l’énergie solaire thermique, les biocarburants et l’énergie marémotrice.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Lockheed : une centrale solaire thermique de 290 MW"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité
Richard Buckminster Fuller, dans un entretien concernat le concept de la transformation d’un economique de guerre vers une ‘economie de vie’ :   ‘Bucky’ disait que quand si Lockheed ou Boeing pouvaient utiliser leur technologies et moyens pour fabriquer du ‘livingry’ au lieu de ‘weaponry’ nous serons sur le bon chemin……. ‘La société Lockheed Martin connue pour sa forte implication dans le secteur militaro-industriel a récemment créé une branche dédiée aux énergies renouvelables parmi lesquelles on trouve l’énergie solaire thermique, les biocarburants et l’énergie marémotrice’   Nous y voilà quand une des entreprise qu’il a mentioné par Bucky (il y a… Lire plus »
Furfur
Invité
Je pense que tu te fais des illusions Le secteur de l’armement doit être largement plus rentable que celui des énergies renouvellables. Le truc c’est qu’ils disent du livingry au lieu du weaponry, dans ce cas la c’est du livingry en plus du weaponry, c’est de la diversification et non un recentrage stratégique. Un peu de livingry parce que c’est porteur et ça donne une bonne image dans la montagne de Weaponry.  A mon avis, le marché de l’armement, surtout aux USA (50% du marché mondial) à long terme est beaucoup plus stable que celui des énergies renouvellables. Il n’y… Lire plus »
Momo
Invité
Je pense que c’est bien + simple !  En face de leurs benefs non negligeables en matiere de fournitures militaires , ils ont un ” bete ” besoin comptable de pertes de Ret D …. alors va pour le solaire , surtout thermique ou on peut utiliser inteligemment ses connaissances ds. les materiaux resistant aux tres hautes temperatures … C’est pas couillon , cela peut rapporter gros + tard …. et c’est tjrs. bon a prendre pour la Ste civile ! Pragmatiques ces Ricains …. Et Fuller etait un grd. homme et un sacre visionnaire  , meme et surtout en… Lire plus »
marcob12
Invité
Lockheed Martin a dû lire le rapport de l’AIE estimant à 45000 milliards de $ les besoins en équipements énergétiques dans le monde d’ici 2050. Comme on sait qu’une taxe carbone arrive (elle existera peu importe sa forme) cela signifie  qu’une grande part de ce pactole sera dévolu aux renouvelables et le solaire a le plus gros potentiel à terme. Les USA peuvent cesser un jour leur “course solitaire aux armements” largement dicté par leur besoin de contrôler l’accès aux ressources finies que sont les énergies fossiles (voir Mickael Klare) mais les besoins énergétiques mondiaux ne vont pas dégringoler demain… Lire plus »
marcarmand
Invité

L’investissement, 2 milliards d’Euros pour 300 MW crête, est élevé. On peut espérer que le coût diminuera dans les années à venir, mais pour l’instant, il faut accepter un surcoût pour avoir de l’énergie propre (càd sans CO2 et sans déchets nucléaires).

Harvard team
Invité
Je pense que vous n’avez pas assez de recul.Le marché de l’armement n’a jamais été un secteur porteur et stable dans l’histoire.Il est,au contraire très ponctuel et excessivement sensible à l’évolution des relations internationales.Les Etats,quand ils le peuvent,prefèrent croire que les menaces sont derrière eux et se mettent à rever d’un monde de paix,souvent au point de refuser de voir les nouvelles menaces,meme quand elles se dessinent avec insistance,Si De Gaulle pouvait vous raconter ce qu’il a vécu entre 1936 et le debut des hostilités…L’exceptionnelle envolée de la demande militaire d’après-guerre,qui a fait la fortune de Loockeed,est due à cette… Lire plus »
wpDiscuz