Loi : l’Allemagne abandonne définitivement l’atome

D’ici une décennie, l’Allemagne renoncera définitivement à l’énergie nucléaire ! Le projet de loi proposant l’abandon pur et simple de la production d’électronucléaire a été adopté lundi, par le gouvernement allemand.

Le pays reste maintenant confronté à un défi de taille. Il devra en effet réaliser une sorte de transition énergétique sans pour autant compromettre sa compétitivité économique mondiale ou encore sans renier sa volonté de réduire ses émissions de gaz à effet : – 20%, d’ici 2020.

Aussi, dans un premier temps, afin de garantir la stabilité du réseau électrique face à une éventuelle pénurie d’énergie (hiver ?), l’Allemagne a décidé de maintenir "en fonction" un réacteur nucléaire de plus que prévu jusqu’en 2013.

Par ailleurs, le gouvernement s’engage à soutenir "financièrement" les industriels gros consommateurs d’électricité. Car n’en doutons pas, leurs factures risquent bien de s’envoler dans les prochaines années.

Ensuite, l’Etat germanique prévoit d’implanter tout aussi bien des vastes champs d’éoliennes, que des centrales à gaz ou à charbon, le tout étant relié à des lignes à haute tension encore inexistantes.

Une autre mesure dévoilée par l’Allemagne consistera également à développer des parcs éoliens offshores, grâce notamment au déblocage d’une enveloppe budgétaire assez conséquente, puisqu’elle s’élève à 5 milliards d’euros.

Enfin, le gouvernement veut surtout réaliser des économies d’énergie et inciter ses concitoyens à accélérer le mouvement.

Loi : l'Allemagne abandonne définitivement l'atome
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Alors que la hausse des prix de l’électricité semble inévitable, les experts estiment que le coût de cet abandon du nucléaire s’élèverait pour les contribuables, industriels et producteurs d’électricité allemands, à près de 200 milliards d’euros.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Loi : l’Allemagne abandonne définitivement l’atome"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nana33
Invité

bravo aux allemands au moins ils ne subiront plus les contaminations radioactives et le risque de catastraophe nucléaire détruisant la terre la santé et l’avenir de leurs enfants

Fabes_67
Invité
Pas sur que ce projet soit une réussite.  Ils vont installer encore plus de centrales aux gaz et aux charbons. Donc ils vont émettre encore plus de CO2 qu’actuellement (leurs émissions sont bien supérieurs à celles en France)… L’extraction de charbon tue bien plus de personnes chaques années que Tchernobyl a tué de personnes au total… Ils vont acheter l’électricité en France, produite par nos centrales nucléaires => Ils ne font que déplacer le problème. Leurs factures d’électricité vont s’envoler pour financer les éoliennes. Bref ils se donne 10 ans pour sortir du nucléaire. Ils vont donc se précipiter et… Lire plus »
gp
Invité
bravo en effet à l’allemagne pour cette décision courageuse! Preuve qu’il est encore possible de faire de la politique en 2011… L’objectif est très ambitieux mais il est aussi à la hauteur des enjeux de ce siècle! une décision qui devrait booster encore un peu plus l’économie allemande vers l’efficience et la performance énergétique! Car pendant ce temps-là en France, pays de l’immobilisme permanent, nos dirigeants n’auront probablement toujours pas fini par se convaincre que l’énergie atomique était l’énergie du XXème siècle. … répétant en boucle que la sortie du nucléaire aura pour conséquence d’augmenter le prix de l’électricité! et… Lire plus »
ccsiaix
Invité

Pas vraiment. Le risque de catastrophe nucléaire existe toujours en France (et donc le territoire allemand (àmoins que les nuauges s’arrétent à la frontiére)) Francequi est maintenant obligé de maintenir ces centrales nucléaires pour satisfaire la demande en électricité allemenade et , je le souhaite d’en construire de nouevelles. Les déchets nucléaires allemands devront après traitement retourner en allemagne, c’est la loi française. (ça c’est pour la contamination) lisez un peu ce forum et vous comprendrez les véritables intentions allemandes (au pire tapez Nordstream sur Gogol ….)

Samivel51
Invité

J’ai l’impession en regardant la carte que l’Allemagne a un parc nucleaire tout a fait heteroclite, avec notamment des centrales de conception ancienne et des centrales de conception sovietique (type Tchernobyl?) en ex-RDA. Est-ce une raison supplementaire pour l’Allemagne de fermer ses centrales?

ccsiaix
Invité

Le but principal des centrales RBMK (type Tchernobyl) étaient de produire du Plutonium militaire. A ce titre, les soviétiques ne les ont pas implémentées en dehors de l’URSS, car ils craignaient que les pays frères basculent à l’Ouest. il n’y a donc pas de centrales de ce type en Allemagne .

fredo
Invité
La capacité des allemands à dégager un consensus où l’effort à long terme prime sur la facilité à court terme, et à s’y tenir contre vents et marées, est toujours impressionnante. L’exemple de la réunification de l’Allemagne de l’Ouest et de l’Est est significatif, ou comment faire d’une quasi contrainte (la chute du mur de Berlin) une opportunité. 20 ans après, on s’aperçoit que la réunification a abouti à une dévaluation compétitive sciemment organisée qui lui donne un leadership économique marqué. Et pourtant je me rappele que l’Allemagne était en plein doute en 2002 lors d’un voyage à Berlin. Les… Lire plus »
Gagabiko
Invité

Avec cette résolution, l’économie française va enfin pouvoir reprendre le leadership européen !

fredo
Invité

c’est ça, à voir comment Besson est en train de pleurer à Bruxelles comme quoi il aura pas assez d’électricité l’hiver prochain, ça m’étonnerait!

Bibou64
Invité

Décision courageuse qui va vers encore plus de création d’emplois. en France, rien ne bougera tant que nous aurons ce gouvernement. A propos, c’est la France qui a acheté de l’electricité à l’Allemagne les 2 dernières années. Pour Fabes_67 : les arguments sont éculés et sans fondement. Entre Nucléaire et Charbon, il y a des alternatives.

ccsiaix
Invité

il y a effecteivement une alternative : le gaz. Les allemands se moquent des émissions de gaz à effet de serre (ils en eméttent 60% de plus par habitant que nous). vous avez taper ‘NordStream’ sur votre moteur de recherche ? Les allemands se moquent de commercer avec des dictatures mais nous on les aime bien ces allemands: ils achétent notre électricité nucléaire (depuis leurs fermeture pas avant …vous avez raison… voir les chiffres RTE)

maxxxx
Invité

Je reviens sur le premier commentaire : Les allemands “ne subiront plus les contaminations radioactives”. Il faudrait peut-être se renseigner avant de sortir de telles énormités, non ? Les emissions radioactives d’une centrale à charbon sont significativement plus élevées que celles d’une centrale nucléaire.

Dan1
Invité

Pour samivel51. Je cite : “Centrales russes rouillees?” “J’ai l’impession en regardant la carte que l’Allemagne a un parc nucleaire tout a fait heteroclite, avec notamment des centrales de conception ancienne et des centrales de conception sovietique” Vous devriez poser la question à Siemens, ils seront ravis de vous répondre !

trimtab
Invité
Si, par les temps qui cours, on peut attendre à d’autres ‘décisions’ politiques, idéologiques, voir ‘intéressées’ (comment faire pour être bien placé pour les prochaines élections !) sur le plan ‘énergétique’ à tous les étages de la production, il faut jamais perdre de vu que nous sommes tous des consommateurs de ces sacro saintes kilowatt-heures. Moi, toi, vous et eux (du grand nord scandinave à l’oural ?) nous mangons tous dans la même grande marmite électrogène du reseau interconnecté, qui se moque de nos identités nationales, et même en partie de nos frontiers ! Comme le nuage de tchernobyl (ou… Lire plus »
Nature
Invité

Les Allemands abandonnent le nucléaire, donc ils s’engagent à ne pas importer d’électricité nucléaire française, sinon ce serait pure mascarade , sur fond de décor éolien.

Rice
Invité
“Contre l’avis du gouvernement, un référendum est organisé en Italie les dimanche 12 et lundi 13 juin sur l’avenir du nucléaire. Opposé à ce scrutin, Silvio Berlusconi avait déposé un recours au Conseil constitutionnel. L’institution a rejeté cette demande ce mardi 7 juin. Décidé en 2008, le retour de l’atome dans la Botte était l’un des grands chantiers du second mandat de Silvio Berlusconi. C’était par ailleurs un marché sur lequel comptaient les français EDF et Areva. Les décisions de l’Allemagne et de la Suisse d’abandonner le nucléaire devraient influencer la consultation des 12 et 13 juin.” Décidemment ils n’ont… Lire plus »
yp
Invité
Les Allemands ont donc désormais deux choses que nous n’avons pas en France: 1) La liberté vis à vis des lobbys du nucléaire 2) Du courage. L’avenir est en marche, l’Allemagne, leader de l’économie européenne, ose s’engager sur la voie du futur, bravo. Maintenant il va y avoir tout ceux qui y ont quelquechose à perdre qui vont s’agiter, et surtout user de tout les moyens les plus anti-démocratiques pour imposer leur volonté au reste du monde, car oui, pour areva, il s’agit bien de leur échiquier, de leur business: la planète Leur objectif: leur aveuglement cupide: garder ouvert le… Lire plus »
Dan1
Invité
Pour savoir ce qu’a déclaré Joseph Stiglitz quand et à qui : je cite : “Que pensez-vous du nucléaire comme option pour lutter contre le changement climatique? Je pense que le risque de prolifération nucléaire est l’une des pires externalités qui soit pour cette énergie. Selon ce que je sais, jusqu’à présent le nucléaire vit surtout grâce aux subventions publiques, ce qui est totalement anti-économique. A cet égard, la France, est un cas d’école. Mais même aux Etats-Unis, c’est au gouvernement fédéral de garantir les prêts faits à l’industrie, d’aider les assureurs à couvrir les risques d’accident, de financer les… Lire plus »
Dan1
Invité

Je viens de découvrir que Libération précisément a déjà contré sans ménagement les affirmations hasardeuses de Joseph Stiglitz : éaire.html Sylvestre Huet est moins diplomate que moi mais tire les mêmes conclusions (en fait c’est l’inverse car j’ai écrit après lui). Là Joseph est clairement moins au courant que Sylvestre… dont les écrits sont par ailleurs très factuels et intéressants.

Claude b.
Invité

Sur les marchés financier, la demande pour le charbon est en forte hausse, même en Chine. Le retour des centrales au charbon. La polution visuel des éoliennes va augmenter. Don Quichote aura l’embaras du choix. On retourne a la polution d’antant sauf si l’ont réussis a éliminer ces produits toxique (?)

christophe1007
Invité

C’est la solution de facilité: on a du charbon, de la lignite, les voisins russes ont du gaz… On continue comme avant. Et pourtant, s’il existe un pays capable de gérer de façon sure un parc de centrales nucléaire, c’est bien l’Allemagne. Et on sera OBLIGE de renforcer notre production et le réseau électrique pour ne pas subir de krachs électriques dus à la versatilité de la production éolienne prévue.

Sicetaitsimple
Invité

J’adore votre dénonciation de la cupidité d’Areva. D’ailleurs, tout le monde imagine bien que le management des grands groupes des renouvelables, celui des constructeurs d’éoliennes ou de panneaux solaires,n’est constitué que d’une joyeuse bande de bisounours dont le seul objectif est de sauver la planête. Même chose pour les particuliers qui mettent quelques kW de panneaux sur leur toit. Aucun d’entre eux n’a jamais pensé que ça pouvait être un bon placement… La naiveté a des limites.

Wilfried
Invité
.. A partir des statistiques disponibles à cette date, on constate que depuis l’arrêt de 7-8 réacteurs nucléaires en Allemagne, ce pays produit moins d’électricité provenant du nucléaire (normal) et des combustibles fossiles (charbon …) et produit plus d’électricité d’origine hydraulique et des autres renouvelables (géothermie, éolien, photovoltaïque ..), pour une production totale légèrement inférieure (de même que la consommation). Les cumuls, en GWh, portent sur les périodes d’avril à juillet (4 mois). 2010 : 2011 118.249 : 108.249 Combustibles (pas d’erreur) 41.060 : 26.667 Nucléaire 7.713 : 9.620 Hydraulique 9.744 : 21.395 Autres renouvelables (géothermie, éolien, photovoltaïque … )… Lire plus »
Dan1
Invité
Vous serez d’autant plus crédible que vous citerez vos sources précisément. Pour ma part et avec les chiffres de l’ENTSOE, je ne trouve pas de diminution du fossile dans la production allemande dans la période de avril à juillet entre 2010 et 2011. En 2010, je trouve 106 956 GWh et en 2011, je trouve 109 335 GWh soit 2 379 GWh de plus en 2011 ou encore + 2,2 %. S’agissant de l’hydraulique, il y a une diminution de 7 409 à 6 451 GWh. Enfin, l’augmentation du fossile a été limitée par une augmentation des EnR et une… Lire plus »
Wilfried
Invité

Sauf qu’à ce jour (du moins hier), les données du mois de juillet 2011 ne sont pas encores publiées par ENTSOE. … Ne pas se tromper de période. Les statistiques ont souvent entre 3 et 5 mois de retard, et encore faut-il voir les statistiques corrigées dans les 2-3 mois qui suivent. Difficile de réagir à chaud sur certains évènements, mais il faut alors se distancier de la sphère journalistique.

Dan1
Invité
Donc si vos chiffres ne proviennent pas de l’ENTSO-E… d’où viennent-ils. Vous souhaitez cacher vos sources ? En ce qui concerne les données de l’ENTSO-E, je sais parfaitement depuis plusieurs années qu’elles sont en dacalage de plusieurs mois, mais cela dépend des fichiers que l’on télécharge. Pour ce qui concerne les chiffres de la production allemande de juillet 2011, j’affirme les avoir téléchargés hier après les avoir déjà visualisés il y a quelques jours. Il faut savoir chercher. J’affirme que les chiffres de la production allemande fossile sont les suivants d’avril à juillet 2011 : Avril = 26 893 GWh… Lire plus »
wpDiscuz