Londres : le plus grand pont solaire du monde (enfin) inauguré

Situé au centre de Londres, le nouveau pont ferroviaire ‘Blackfriars’ qui enjambe la Tamise au centre de Londres est devenu officiellement la semaine dernière le plus grand pont solaire du monde.

Lors de l’inauguration, les passagers qui transitaient par la station ‘Blackfriars’ dans la matinée du 22 février, ont eu le droit à une boisson chaude gratuite. Les promoteurs du projet attiraient alors l’attention sur le fait que le pont produisait suffisamment d’énergie pour chauffer l’équivalent de 80.000 tasses de thé par jour.

La société privée britannique, Network Rail, propriétaire et opérateur du réseau ferroviaire de Grande-Bretagne a commencé en 2009 à remettre en état le ‘Blackfriars Rail Bridge‘ à Londres ainsi que la modernisation complète de la station attenante.

La gare ‘Blackfriars’ a été reconstruite sur un pont ferroviaire Victorien. Une rénovation complète du pont, comportant une mise à nu jusqu’à ses fondations, a été nécessaire pour reconstruire une plateforme plus large et plus robuste permettant de soutenir le toit solaire, long de 250 mètres et suspendu au-dessus de la tamise.

Au final, le toit du pont ferroviaire comprend 4.400 modules solaires de type Panasonic HIT. L’installation d’une puissance cumulée de 1,1 MWc fournira environ 50% des besoins énergétiques de la station Blackfriars. La partie solaire, dont la conception et l’installation du projet a été confiée à Solarcentury couvre une superficie d’environ 6.000 m2.

Les panneaux solaires devraient générer 900.000 kWh d’électricité chaque année et économiser environ 513 tonnes de CO2, à partir d’un rendement de 850 kWh/ kWc, une recommandation du Département de l’Energie et du changement climatique anglais.

"Nous avons totalement rénové la gare Blackfriars, et ce, sur un pont ferroviaire datant de l’époque victorienne, c’est-à-dire, vieux de plus de 125 ans ! Nous créons ainsi une station de référence pour la ville, incorporant des technologies propres du XXIème siècle comme le solaire, et qui pourrait servir de référence à Network Rail, dans sa démarche de modernisation du réseau à travers l’intégration de technologies plus durables" avait expliqué en son temps Paul Byrne, chef du projet Blackfriars chez Network Rail.

Ce projet fait partie du programme Thameslink, doté d’une enveloppe budgétaire de 6,5 milliards d’euros et qui vise à améliorer les transports publics dans la capitale anglaise. Il s’inscrit dans un processus plus large d’amélioration de la ligne reliant les villes de Bedford et Brighton (« Thameslink route ») en traversant le centre de Londres.

Les usagers, clients de First Capital Connect, pourront ainsi bénéficier de trains plus long et d’un service amélioré sur cette ligne, avec une fréquence des trains équivalente au métro puisque ceux-ci circuleront toutes les 2 à 3 minutes dans le centre de Londres en période de pointe.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Londres : le plus grand pont solaire du monde (enfin) inauguré"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ds
Invité

Du solaire à Londres et à Fribourg en Brisgau, en voilà des emplacements bien choisis. Le thé chaud écologique garanti le 14 juillet à 13h30.

Pastilleverte
Invité

… que l’on n’ait pas la part de l’investissement purement solaire sur les 6,5 milliards€ d’amélioration (dont le solaire en lui même n’a rien à voir, sauf si 80 000 tasses de thé sont servies par jour). Bravo pour la “recommandation” (sic!) du département de l’énergie et du changement climatique, quant aux rendements espérés. Cette “recommandation” résulte t elle de “modèles” ? ou encore une fois, heureusement que le ridicule ne tue pas ! On souhaite aux londoniens une nette amélioration de leur réseau ferroviaire, sans qu’une part trop importante des investissements n’aille à des projets gadgets de communication.

trimtab
Invité
En effet comme hudax, je vous trouve un peu moqueur……. “….Le thé chaud écologique garanti le 14 juillet à 13h30……” Si en effet, nous savons tous il y a mieux comme emplacement ‘solaire’ ailleurs, plus au sud, et aux deserts du maghgreb on fera bien plus de thés à menthe a n’importe l’heure là-bas qu’a Londres (ou à Paris)! Et pour ceux qui pense encore que le PV est nul parce que le soleil se lève QUE le 14 juillet se couche ce soir là pour ‘hiberner’ pendant 364 jours…….. Je laisse aux ‘rois de la calculette’ de déterminer combien… Lire plus »
Pingus001
Invité

Alors certe la production ne sera pas aussi élevé qu’en Espagne mais c’est toujours mieux que de l’avoir fait à Glasgow, non ? ^_^ Et puis, comme le dit si bien Trimtab, c’est toujour çà de moins puissé des énergie fossile ou nucléaire.

trimtab
Invité

Pour ceux qui connaisse pas le FATOS: mais ça avec 20,000 panneaux sur 3,45 hectares c’est du BIG……! trimtab

Pastilleverte
Invité

50cts, et alors? ça ne fait jamais que le même prix que les PV racheté (oui, je sais ce n’est plus le cas…), sauf que les rouges jours Tempo, y’en a pas des masses sur l’année, patit détail…

wpDiscuz