Enerzine

L’Orion 7 désigné comme le meilleur bus New Yorkais

Partagez l'article

Les bus Orion 7 de Daimler Chrysler, équipés du moteur hybride HybriDrive de la compagnie britannique BAE System, ont été désignés meilleurs bus de la ville de New York d’après une étude indépendante de l’US National Renewable Energy Laboratory (NREL).

Cette étude a examiné le fonctionnement, la maintenance, la performance, les émissions, le coût et la sûreté des différents bus opérants à New York de septembre 2005 à mai 2005. Il y a environ 4.000 bus new-yorkais incluant des bus diesel, au gaz naturel et hybrides dont 325 bus Orion 7.

Le moteur HybriDrive est composé d’un moteur diesel plus petit que ceux conventionnellement utilisés dans les bus, il a donc un coût et un poids moindre. Il fonctionne à vitesse quasi-constante ce qui lui permet d’opérer à efficacité maximale, réduisant ainsi la consommation de gazole. Il entraîne un générateur électrique qui alimente le moteur électrique à induction qui entraîne à son tour les roues du bus.

Cette configuration ne comprend pas de système de transmission mécanique, supprimant ainsi les pertes qui lui sont liées et la maintenance nécessaire. Le mode de freinage utilisé est rétroactif, c’est-à-dire qu’il récupère l’énergie cinétique perdue lors du freinage pour alimenter les batteries électriques (alimentées aussi par le moteur diesel).

Dans le rapport publié par la NREL, sur des trajets intensifs similaires, l’Orion 7 a une consommation de carburant inférieur de 45% aux véhicules diesels et de 100% par rapport aux véhicules fonctionnant au gaz naturel (à niveau d’énergie équivalent). Cette réduction de la consommation est bien évidemment couplée avec la réduction d’émissions polluantes et de gaz à effet de serre.

Au niveau de la fiabilité, ces bus hybrides ont parcouru en moyenne environ 11.300 km avant qu’une révision ne soit nécessaire contre 8.000 km pour ceux au gaz naturel et 6.500 km pour les diesels classiques.

Concernant les moteurs, l’HybriDrive a besoin de maintenance tous les 16.000 km contre 13.000 km pour les moteurs au gaz naturel comprimé et 8.000 km pour les moteurs diesel.

Le rapport précise aussi que les conducteurs de bus sont satisfaits de la puissance du moteur hybride, car le moteur électrique offre un couple moteur supérieur pour les accélérations et les montées. Des résultats plus complets de cette étude devraient paraître dans un second rapport fin 2006.

Cinq cent bus Orion 7 devraient bientôt s’ajouter aux 325 déjà en fonctionnement à New York.

 
(src : BE – Ambassade de France)

Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz