L’U de Staffordshire réduit la consommation énergétique de ses PC

Verdiem, la société britannique spécialisée dans les logiciels d’efficacité et de gestion de l’énergie informatique a annoncé mercredi le déploiement de sa solution Surveyor à l’Université du Staffordshire dans le cadre de son Initiative Ecologique.

Dans le but de mieux contrôler ses dépenses d’électricité, l’Université du Staffordshire (nord – ouest) a choisi l’application Surveyor pour l’aider à réduire le gaspillage énergétique sur l’ensemble de son parc informatique qui compte plus de 4 000 PC déployés sur plusieurs sites et destinés à son personnel et à ses étudiants.

« La solution Surveyor de Verdiem nous a permis d’économiser de l’énergie rapidement et facilement sur l’ensemble des PC de l’Université », a déclaré Jay Burke, Directeur sénior des services informatiques (applications et technologies clients) à l’Université du Staffordshire. « En utilisant Surveyor, nous avons constaté une économie immédiate de 60 % sur la consommation d’énergie des PC des étudiants et de 25 % sur les PC du personnel. Nous sommes en voie d’obtenir un retour total sur notre investissement dans Verdiem en moins d’un an. »

Et d’ajouter « Il convient surtout de noter que Surveyor s’avère être une solution hautement flexible – nous permettant de concevoir des ‘politiques’ pour chaque série différente de PC selon leur utilisation – qu’ils soient destinés au personnel, aux étudiants ou à des facultés spécifiques telles que notre Département multimédias qui doit faire tourner des PC en continu pour le rendu d’applications ou la réalisation de vidéos de haute qualité ». « Avec Verdiem, nous sommes capables d’économiser de l’énergie sans entraver les besoins de notre personnel et de nos étudiants. »

L'Université du Staffordshire réduit la consommation de ses PC de 60%

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

« Lorsque vous êtes un vaste établissement tel que l’Université du Staffordshire, comptant des milliers de PC répartis sur plusieurs sites et campus, le simple fait que les PC restent allumés lorsqu’ils ne sont pas utilisés génère un gaspillage énergétique d’une valeur de plusieurs milliers de livres sterling. Les coûts énergétiques continuant d’augmenter, l’opportunité de réaliser des économies via une utilisation plus éconergétique représente un avantage attractif pour le bilan » a expliqué pour sa part Steve Bignell, Directeur technique chez Verdiem.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’U de Staffordshire réduit la consommation énergétique de ses PC"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

j’avais déjà fait le calcul il y a 20 ans ! 5 milli ampères de gagnés sur un processeur au niveau mondial c’était déjà l’équivalent d’une tranche nucléaire! si aujourd’hui les designers électroniques réduisaient de 1 milliampère l’alimentation des Diodes electroluminescentes, elles éclaireraient un poil moins, mais ce serait plusieurs centrales, que l’on pourrait économiser au niveau mondial. mais personne n’en parle, ce n’est pas un sujet “glorieux”

Pastilleverte
Invité
la consommation électrique est un des défis majeurs de demain (donc d’aujourd’hui !) Au lieu de s’obnubiler sur les émissions de CO2, on ferait bien de généraliser ces “petits gestes ” (y compris technologiques) pour économiser l’énergie en gnéral et électrique en particulier. Tiens, à propose de CO2 : au niveau mondial, c’est la prodcution d’électricité qui génère le plus de CO2 anthropique (lequel représente moins de 4% du CO2 “émis” par Dame Nature) à eux seuls, les data centers émettent l’équivalent de 5% du CO2 anthropique (3 fois plus que l’aérien !) Vive la dématérialisation ! On a peut… Lire plus »
wpDiscuz