L’UFC-Que Choisir veut “court-circuiter” le compteur Linky

L’UFC-Que Choisir a décidé de saisir le Conseil d’Etat afin que ce dernier annule le déploiement généralisé du compteur Linky dit « intelligent », et profite de l’occasion pour asséner certaines vérités sur le sujet.

L’association de défense des consommateurs rappelle que si les négociations entre ERDF et la FNCCR sur la propriété du compteur reste encore un enjeu en terme de financement du dispositif, d’un point de vue juridique, la généralisation est actée depuis l’arrêté du 4 janvier 2012 alors même que les mécanismes finaux de financement sont prévus depuis le décret du 31 août 2010.

Le débat qui se focalise sur la propriété du compteur de nouvelle génération, masque en fait le vrai problème selon l’UFC : "en l’état, le compteur Linky ne répond pas aux exigences normatives européennes et nationales, et, en conséquence, n’est pas au service des consommateurs pour une meilleure maîtrise de leur consommation énergétique et de leur budget."

Face aux exigences claires des Directives « énergie », tout récemment rappelées par la Commission européenne, et des lois nationales, l’arrêté de généralisation, cousu main pour le compteur Linky, souffre d’après l’association, "encore et toujours", de 3 lacunes importantes :

L’absence d’évaluation probante préalable à la généralisation

"La décision de généralisation a été prise bien que les objectifs assignés aux expérimentations menées en Touraine et à Lyon n’ont pas été atteints. Le planning des poses n’a pas été tenu et de nombreuses défaillances techniques ont été relevées (les compteurs sautaient un peu trop facilement et la télétransmission des données ne se faisait pas). Mais au-delà de ces difficultés techniques, l’impact sur la maîtrise de la demande énergétique n’a pas été évalué."

L’affichage déporté, le grand oublié

"Contrairement aux exigences européennes et aux promesses du Grenelle, les compteurs communicants ne permettent pas aux consommateurs de « mieux connaître leur consommation d’énergie en temps réel et ainsi de la maîtriser ». Pour maîtriser sa consommation d’électricité, il est indispensable de disposer, dans l’espace de vie, d’informations en temps réel sur sa consommation ainsi qu’un bilan de sa consommation, c’est ce que l’on appelle l’affichage déporté."

La privatisation de l’accès aux données essentielles de consommation

"En vertu de la loi, les données de comptage relèvent d’une mission de service public incombant à ERDF. Pourtant, l’arrêté a délégué la gestion de ses données aux fournisseurs ne garantissant pas l’accès de tous à ses informations."

"De même, malgré l’engagement gouvernemental, pris d’une gratuité pour les consommateurs, il faut rappeler que le décret de 2010 prévoit que les consommateurs le paieront via le TURPE (le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité). Or, le coût de l’appareil et de son installation est particulièrement élevé (entre 120 euros et 240 euros par compteur, voire selon les récents chiffres d’EDF, de 200 à 300 euros) si l’on compare avec les exemples étrangers (80 euros en Italie, où ce dernier est financé par le fournisseur Enel)."

"Bref, ces compteurs sont bel et bien conçus essentiellement dans l’intérêt exclusif du gestionnaire de réseau et des fournisseurs d’énergie, et bien peu dans celui des consommateurs, en dépit des promesses. En effet, en matière de compteur, ERDF ne manque pas d’énergie pour sa communication, et mène une véritable campagne de désinformation : maîtrise de sa consommation, facturation sur la consommation réelle, etc."

En conséquence, l’UFC-Que Choisir refuse que la généralisation des compteurs communicants se fasse "au détriment des consommateurs", et saisi le Conseil d’Etat d’un recours pour excès de pouvoir.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "L’UFC-Que Choisir veut “court-circuiter” le compteur Linky"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chris75sf
Invité

Je l’utilise depuis un an et on sait exactement combien on consomme en W ou via un code couleur intuitif vert bleu rouge Société Diykyoto / Energeno Moniteur Wattson

Chris75sf
Invité

Constructeur: Mon blog:

Stephsea
Invité
Décidément, ces deux société “privées” font beaucoup parler d’elles, et toujours dans le même sens. Elles sont aux mains des actionnaires privés (internationaux) et sont donc de fait en recherche de la rentabilité maximale, au détriment des clients, du moins sur le plan financier. C’est évident et implacable. Mais il faut aussi remarquer qu’elles gardent toutes deux des prérogatives et un pourvoir que l’on ne cède habituellement qu’aux services publiques : pouvoir d’orientation, de décision, de gestion sur tout un pan de notre économie présente et à venir. En Ayant un pouvoir énorme et non contesté sur notre énergie de… Lire plus »
econy
Invité

C’est une très bonne initiative de l’UFC que choisir, car il n’est pas pensable que le compteur linky en l’état soit généralisé. les initiatives des autres industriels “box énergie” prouvent que ce compteur a réellement des lacunes. Si tous les consommateurs doivent être équipé, c’est de manière gratuite et le maximum de fonctionnalités. Si cela n’est pas réalisable par l’opérateur électrique actuel, peut être que d’autre opérateurs sont près à relever le challenge, de manière autonome ou en partenariat avec l’électricien.

00bk00
Invité
Effectivement, bonne initiative, le compteur linky est bien loin de proposer toutes les fonctionnalités commercialisables et exploitables pour réellement apporter une solution intelligente d’efficacité énergétique. En revanche, même s’il est important que les consommateurs/citoyens comprennent bien l’enjeu autour des compteurs et soient avertis des faibles fonctionnalités du linky, faites attention à ne pas vous lancer vous aussi dans le jeu de la désinformation notamment en comparant les prix du linky avec les compteurs déployés en Italie sans préciser leur nature et le pourquoi du déploiement chez nos voisins… @econy: quid du service public si vous laissez d’autres opérateurs s’occuper du… Lire plus »
zelectron
Invité

le compteur Linky est une arnaque à grande échelle qui renforce les pouvoirs dicrétionaires d’EDF

wpDiscuz