L’Ukraine fait appel à l’Allemagne pour s’approvisionner en gaz

La société nationale de gestion gazière ukrainienne Naftogaz annonce avoir signé un contrat avec l’énergéticien allemand RWE concernant l’approvisionnement d’un million de mètres cubes de gaz naturel par jour en novembre et décembre 2012.

Ce gaz passera par le système gazier Drozdovychi, qui connecte les deux pays via le territoire polonais.

D’après Pavlo Afanasiev, représentant officiel de Naftogaz, les conditions de ce contrat à court terme stipulent un prix relativement plus faible que celui figurant dans le contrat en cours avec la Russie. Au terme de ce contrat de deux mois, les parties prévoient d’examiner des engagements à long terme concernant la fourniture de gaz dans le sens inverse, c’est-à-dire de l’Europe à l’Ukraine.

M. Afanasiev a ajouté que la quantité de gaz que l’Ukraine achète auprès de RWE pourrait atteindre jusqu’à 12 millions de mètres cubes par jour. Les importations annuelles totaliseraient alors, environ 5 milliards de mètres cubes de gaz naturel. La capacité actuelle du gazoduc passant par la Pologne, qui devrait être utilisé pour le transport de ce gaz, s’élève à 4,38 milliards de mètres cubes par an. Des quantités additionnelles de gaz peuvent être transportées via un itinéraire alternatif passant par la Hongrie.

Par ailleurs, d’octobre à décembre 2012, l’Ukraine devra payer 432 USD (incluant une remise de 100 USD) par mille mètres cubes de gaz russe. En avril 2012, le Premier ministre ukrainien Mykola Azarov avait déclaré que la Pologne payait quant à elle 310 USD.

En mai 2012, Naftogaz a signé un accord-cadre avec RWE Supply & Trading GmbH établissant les bases juridiques de futures fournitures de gaz naturel de l’Allemagne à l’Ukraine. Naftogaz prévoyait de collaborer avec RWE concernant la fourniture ponctuelle de gaz via des gazoducs slovaques, mais le représentant de la société a affirmé que l’entreprise russe Gazprom avait tenté d’entraver cet accord, tandis que, selon les informations de rbc.ua, des lacunes techniques additionnelles ont empêché ce projet de voir le jour.

L’Ukraine est à la recherche de partenaires pour acheter du gaz provenant d’Europe et d’Asie, afin de réduire sa dépendance énergétique aux approvisionnements de gaz naturel de Russie. Pour se faire, elle prévoit de faciliter les importations de gaz liquéfié provenant de fournisseurs éloignés, le pays construisant actuellement un terminal de gaz naturel liquéfié. D’après l’agence nationale ukrainienne pour l’investissement, son développement technique sera finalisé avant la fin de l’année. D’ici à 2015, ce terminal permettra le traitement de 5 milliards de mètres cubes de gaz par an.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz