Enerzine

L’Ukraine : plus gros exportateur mondial d’huile de tournesol

Partagez l'article

Selon l’Erste Bank, l’Ukraine est devenue le premier producteur et exportateur d’huile de tournesol du monde avec une production 2010 de l’ordre de 3,3 millions de tonnes pour une exportation de plus de 90 % de ce volume.

La production d’huile de tournesol en Ukraine a débuté au milieu du 19ème siècle. Les conditions environnementales et les caractéristiques du terrain permettent en effet la culture du tournesol sur tout le territoire de l’Ukraine.

Le marché mondial de l’huile de tournesol est actuellement en pleine croissance pour compenser le déclin de l’approvisionnement de colza. Sur ce marché, l’Ukraine est en concurrence avec les leaders établis de longue date – l’Argentine et la Russie. Alors que la Russie augmente sa production de graines de tournesol créant ainsi un potentiel pour stimuler sa production d’huile de tournesol, l’Argentine doit affronter des problèmes continuels dus à la sécheresse et à la confrontation entre les agriculteurs et le gouvernement local.

"Le pays produit aujourd’hui le même volume d’huile de tournesol que toute l’Union soviétique", a précisé le Directeur de l’Association ukrainienne des producteurs d’huiles végétales Ukroilprom, Stepan Kapshuk.

Le marché ukrainien de l’huile de tournesol s’est continuellement développé cette année. Par rapport au premier trimestre 2010, le volume d’huile de tournesol ukrainienne exporté durant les trois premiers mois de 2011 a augmenté de 40 %.

Le premier consommateur d’huile de tournesol ukrainienne est l’Inde – le pays achète environ un quart des exportations annuelles d’huile de tournesol ukrainienne, d’après Ukragroconsult. Par ailleurs, l’Ukraine exporte de gros volumes d’huile de tournesol en Turquie, en égypte, aux Pays-Bas, en Russie, en Italie, en Espagne, en Biélorussie, en Arabie saoudite et en Géorgie.

En 2009, l’Ukraine a exporté un peu plus d’1 million de tonnes d’huile de tournesol, ce qui a représenté plus de la moitié des exportations d’huile de tournesol du monde – à savoir, 54 %, affirme Ukragroconsult. A la fin de 2010, la part de marché de l’Ukraine pour les exportations mondiales d’huile de tournesol s’élevait à 57 %.

Il y a plus de dix ans, l’Ukraine a commencé à stimuler le secteur de la production d’huile de tournesol en mettant en place une taxe à l’exportation pour les graines de tournesol. Cela a incité les producteurs locaux d’huile de tournesol à augmenter la production d’huile de tournesol dans le pays au lieu d’exporter le produit brut vers des usines étrangères de transformation. Depuis cette date, l’Ukraine a progressivement diminué la taxe à l’exportation.

Selon certains experts, la production de l’huile végétale pure (HVP) à base de tournesol est envisageable et pourrait se substituer, au moins en partie, au gazole pour les véhicules diesel. "Le bilan énergétique semble positif : pour une unité d’énergie investie, il est possible d’en retirer sept, soit 3,5 sous forme d’huile et autant sous forme de tourteau, source de protéines pour l’élevage…" Cependant, la production d’agrocarburants nécessite d’importantes surfaces cultivables.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "L’Ukraine : plus gros exportateur mondial d’huile de tournesol"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    alternotre
    Invité
    Selon certains experts, la production de l’huile végétale pure (HVP) à base de tournesol est envisageable et pourrait se substituer, au moins en partie, au gazole pour les véhicules diesel. « Le bilan énergétique semble positif : pour une unité d’énergie investie, il est possible d’en retirer sept, soit 3,5 sous forme d’huile et autant sous forme de tourteau, source de protéines pour l’élevage… » Cependant, la production d’agrocarburants nécessite d’importantes surfaces cultivables. Sais pas d’où ils sortent vos experts… Mais ils ont 20 ans de retard. En matière d’HVP, si tant est que cette filière se développe, enfin, ce sont les… Lire plus »
    maxxxx
    Invité

     » « Le pays produit aujourd’hui le même volume d’huile de tournesol que toute l’Union soviétique », a précisé le Directeur de l’Association ukrainienne des producteurs d’huiles végétales  » Il a loupé quelque chose depuis les 30 dernières années ou je me trompe ? Alors après, c’est pas si étonnant que ça qu’il parle de brûler du tournesol dans les voitures… c’est d’époque.

    alternotre
    Invité

    Les HVP peuvent se substituer en totalité au diesel. Sur les moteurs récents il faut un poil les modifier. En revanche dans un groupe ELKO de Elsbett, ce carburant se brûle sans aucun problèmes. Enfin, sur une chaîne de traction hybride, on tient une possibilité énergétique durable. L’un des avantages, et non des moindre, est que la fabrication de carburant ne passe plus par une chaîne de rafinage. En clair, on peut avoir des « agriculteurs énergétiques » qui produisent en direct sur une échelle régionale. Pas étonnant que cette option demeure confidentielle depuis tant d’années !

    Fatnassi wahiba
    Invité
    Nous sommes une société TRESOR, sise à Tunisie, spécialisée dans la production des différentes gammes des huiles cosmétiques tels que ; huile de pépins de tomate, huile de figue de barbarie, huile de sésame et huile de nigelle …. De haut qualité, pur, naturelles et sans traitement chimique (presse à froid). Nous cherchons des partenaires (clients, distributeurs,…), n’ importe où dans le monde pour l’exportation des huiles et avec des prix motivants bien à vous. – Restriction : N’importe où dans le monde – Conditionnement : En vrac ou conditionnée – Quantité : Sur commande Nos contacts : N° TEL… Lire plus »
    wpDiscuz