L’Ukraine veut relancer sa production d’uranium

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a déclaré lors d’une conférence de presse jeudi, vouloir relancer la production nationale d’uranium et envisager même la création d’une usine de combustible nucléaire.

"Nous avons l’intention de rouvrir la production d’uranium sur nos gisements et nous envisageons de construire une usine de combustible nucléaire", a indiqué le chef de l’Etat ukrainien.

"La Russie contrôle aujourd’hui 100% du marché national du combustible nucléaire. Nous lui en reprendrons la moitié", a promis le président ukrainien.

Les négociations sur le crédit russe qui financera à 100% le chantier de deux réacteurs sur un site nucléaire ukrainien sont presque terminées, a ajouté V.Ianoukovitch.

Partagez l'article

 



Articles connexes

4
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
1000 mille
Invité
1000 mille

Chaque année, le 26 avril ne peut laisser insensible toute personne intéressée par les questions nucléaires. Cette date est entrée dans l’histoire il y a 24 ans, lorsque le réacteur 4 de la centrale de Tchernobyl a explosé. Comme chaque année, le réseau Sortir du nucléaire a comptabilisé plus de 200 actions dans une vingtaine de pays: rassemblements, manifs sonores, sit-in silencieux, chaîne humaine au Trocadéro, … Comme chaque année, les associations opposées au nucléaire ont rappelé que des millions de personnes vivent encore dans des zones contaminées, que ces populations consomment des produits agricoles chargés en césium-137 ou en… Lire plus »

1000 mille
Invité
1000 mille

entre le nucléaire militaire et le nucléaire civil ? oublions le médical qui rend pas mal de service, quand les appareils sont bien règlés ou exploités.

Dan1
Invité
Dan1

C’est sûr que le médical rend des services. Mais si vous craignez autant les irradiations, il ne faut surtout pas l’oublier, car c’est le principal contributeur dans les pays riches (que le scanner soit bien ou mal réglé) :

Pobedim
Invité
Pobedim

Bonjour , je voudrai dire qu’il y a du neuf: le désabrutissement avance, car la population écoute de plus en plus ceux qui n’ont pas d’intérêts dans leurs actes bénévoles . Pour les différents qu’il y a actuellement au réseau, nous avançons tous dans la même direction malgré nos différences (de caractère surtout dernièrement) . Chacun a à prendre sa part d’erreur. C’est normal de se frictionner de temps en temps, cela permet de mettre à plat les problèmes et de regarder l’essentiel. Pour les autres qui ne sont encore pas informé, car tout de même, les mêmes encarts sont… Lire plus »