Enerzine

L’Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

Partagez l'article

Conçu par les cabinets UNStudio et DP Architects, le campus universitaire de l’Université de Singapour de technologie et de design révèle une compréhension fine de l’évolution des besoins actuels des établissements d’enseignement.

Connectivité, collaboration, co-création, innovation et socialité sont autant d’éléments constituant le fondement de la réflexion de UNStudio sur la conception des nouveaux campus.

La SUTD propose quatre grands piliers universitaires : l’architecture et la conception durable, le développement de produits d’ingénierie, la conception et l’ingénierie des systèmes, la technologie et la conception de systèmes d’information. La SUTD est un moteur d’innovation technologique et de croissance économique. Son nouveau campus est destiné à rassembler les gens, les idées et l’innovation.

« La conception évite consciemment l’articulation excessive et se concentre plutôt sur les qualités de l’infrastructure, sur la connectivité et la création d’un site ouvert, transparent et baigné de lumière qui répond aux exigences du campus moderne. Ainsi, l’architecture de la SUTD essaie de ne pas submerger les étudiants avec une vision singulière mais au contraire cherche plutôt à leur permettre de développer leur propre langage architectural » a expliqué Ben van Berkel.

Le nouveau campus universitaire reflète directement les programmes de formation proposés par la SUTD en utilisant l’entreprise créatrice de l’école pour faciliter une interface interdisciplinaire. La conception donne la possibilité de faire preuve d’innovation et de créativité à travers une relation non-linéaire de connexion entre les étudiants, les professeurs et les professionnels.

« En plaçant des couloirs visuels en diagonale et encadrés, des connexions verticales et horizontales et des passages couverts, et en diminuant les hauteurs des bâtiments, nous avons créé une ouverture, ce qui fait que chaque bâtiment est vécu comme un ensemble connecté » a t-il ajouté.

L'Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

Conformément au plan directeur, le campus universitaire est conçu sur deux axes principaux : les structures de vie et d’étude qui se chevauchent pour créer un point central et relier chaque angle du campus.

Au centre de ce nœud, UNStudio propose un espace souple pour l’organisation d’expositions, de salons et propice à l’interaction : ce centre du campus constitue le cœur intellectuel du bâtiment et relie directement les principaux points d’ancrage programmatiques de l’Amphithéâtre, du Centre international de design et de la Bibliothèque de l’Université.

L'Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

La SUTD est un bâtiment très respectueux de l’environnement car il intègre de nombreuses stratégies de conception passive visant à contrer les phénomènes liés au climat tropical de Singapour. En se fondant sur des études approfondies d’orientation et de vent, le bâtiment applique les principes de ventilation naturelle sur l’ensemble de la structure ainsi que des techniques de refroidissement. Il se compose d’allées couvertes, de façades ombragées par des lamelles, de vides ouverts, d’espaces permettant de faire entrer une quantité importante de lumière à l’intérieur et de systèmes de protection contre les fortes averses de pluie.

L'Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

L'Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

L'Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "L’Université de Singapour de technologie et de design : créatif et vert"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    b api
    Invité
    Je ne sais pas pourquoi les architectes pondent toujours des bâtiments standardisés, inestéthiques et inadaptés. On avait vu le projet idyllique de Google dans la même veine. Standardisés: ils se ressemblent tous ! On dirait dans cet exemple que l’architecte des aéroports de Paris a encore frappé, comme dans le Terminal de Orly avec son croisement de passerelles. Inestéthiques: le goût et les couleurs…ca se discute, mais ce que je regrette est lié au point précédent – où est l’expression de l’art de Singapour ? Ce bâtiment pourrait se trouver n’importe où dans le monde, sans identité locale. Inadaptés: faudrait… Lire plus »
    wpDiscuz