Lutte contre les émissions de CO2 : Aéroports de Paris en pointe

Aéroports de Paris vient d’être récompensé par l’ACI Europe* dans sa contribution en matière de réduction des gaz à effet de serre en obtenant le niveau 3 d’accréditation pour ses aéroports de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle, tandis que Paris-Le Bourget atteint, pour sa première participation, le niveau 2.

L’Airport Carbon Accreditation est un programme de certification en matière de gestion carbone mis en place par l’ACI-Europe, l’organisation professionnelle des aéroports.

Cette certification évalue et reconnait la démarche entreprise par les aéroports afin de réduire leurs émissions en gaz à effet de serre et exige une vérification par un tiers indépendant. Elle comprend 4 niveaux d’accréditation : la cartographie, la réduction, l’optimisation et la neutralité.

Moins de deux ans après l’obtention du certificat de niveau 2 (novembre 2010), les aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly viennent de se voir décerner le niveau 3, appelé aussi niveau d’Optimisation.

Les plates-formes parisiennes de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle se situent ainsi dans le peloton de tête des aéroports européens dans la lutte contre le changement climatique.

"L’obtention de ce certificat atteste de nos efforts pour limiter nos émissions liées à notre propre consommation d’énergie mais aussi, et c’est ce qui est nouveau, du succès de nos actions collaboratives entreprises avec nos partenaires. Je veux parler par exemple des actions menées avec la navigation aérienne et les compagnies aériennes pour la limitation des émissions des avions au sol avec près de 46 tonnes de CO2 évitées par jour à Paris-Charles de Gaulle, mais également des actions menées avec d’autres entreprises pour limiter l’impact environnemental des déplacements de nos salariés", a expliqué Pierre Graff, PDG d’Aéroports de Paris.

A titre d’exemple, Aéroports de Paris a déployé dernièrement plusieurs projets d’envergure contribuant à la limitation des émissions et en particulier :

– Développement des énergies renouvelables : la mise en service de la centrale géothermique à Paris-Orly en 2011 permet d’éviter annuellement l’émission de 9000 tonnes de CO2 et l’ouverture prochaine d’une centrale biomasse à Paris-Charles de Gaulle produira 25% des besoins de chauffage de l’aéroport.

– Contribution à la limitation des émissions avions lors du roulage : la mise en place de la démarche CDM ou Collaborative Decision Making a permis, grâce à une meilleure communication entre les acteurs concernés (compagnies aériennes, gestionnaire de l’aéroport, contrôleurs aériens…), l’économie de 14 tonnes de carburant par jour soit 46 tonnes de CO2.

– Contribution à la limitation des émissions avions au stationnement : Aéroports de Paris finalise l’équipement de prises électriques au sol pour limiter l’utilisation de moteurs auxiliaires pour la production d’électricité et a équipé les postes du nouveau satellite de Paris-Charles de Gaulle d’un système de fourniture d’air conditionné au sol ;

– Contribution à la limitation des émissions liées aux déplacements des salariés : un Plan de déplacement inter-entreprises a été formalisé en 2011 à Paris-Charles de Gaulle et devrait voir le jour en 2012 à Paris-Orly.

Les quatre niveaux de l’Airport Carbon Accreditation

Niveau 1 ou Cartographie
: le gestionnaire d’aéroport détermine les sources d’émissions directement liées à son activité et calcule les émissions de CO2 équivalentes.

Niveau 2 ou Réduction
: le gestionnaire d’aéroport démontre l’existence d’un plan de gestion du carbone (politique, objectifs, organisation, suivi, formations du personnel mis en place dans ce domaine). Il doit par ailleurs démontrer une réduction de ses émissions de CO2.

Niveau 3 ou Optimisation : prend en considération les émissions dites indirectes du gestionnaire d’aéroports (trafic aérien et routier). Il doit démontrer qu’il a une politique incitative en matière de réduction du C02 auprès de ses parties prenantes.

Niveau 4 ou Neutralité carbone : le gestionnaire d’aéroport compense ses émissions directes par un programme certifié.

** ACI-Europe est la branche européenne de l’association professionnelle mondiale des gestionnaires d’aéroports Airport Council International (ACI). L’ACI-Europe réunit plus de 400 aéroports dans 46 pays européens.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz