Lutter contre le réchauffement sans rien faire !

D’après des scientifiques de l’institut Fraunhofer pour l’environnement, la sécurité et les techniques énergétique (UMSICHT), utiliser des ordinateurs "Thin client" permettrait d’économiser jusqu’à 50% d’électricité par rapport aux ordinateurs traditionnels et ainsi de réduire les émissions corrélatives de gaz à effet de serre.

D’un point de vue matériel, un client léger est un ordinateur qui, dans une architecture client-serveur, n’a presque pas de logique d’application. Il dépend donc surtout du serveur central pour le traitement. L’avantage est que si un nouveau programme est installé sur le serveur (ou si une mise à jour est téléchargée), il fonctionne alors automatiquement sur l’ensemble des ordinateurs clients légers connectés au serveur. Le système permet donc de réduire la duplication du matériel et des logiciels sur le réseau.

Là où les PCs consomment généralement 85W, les "clients légers" n’en consomment que 40 voire 50, serveur compris, sachant que chaque kWh produit en Allemagne est en moyenne responsable de l’émission de 0,63 kg de CO2 dans l’atmosphère.

Cette technologie est également avantageuse du point de vue du transport : le matériel du fabricant IGEL est en moyenne 3 fois plus léger que celui des PCs et 5 à 10 fois moins volumineux. En prenant compte du serveur, il est possible de transporter 3 fois plus de "clients légers" que de PCs traditionnels dans un volume donné. Sachant que les deux types de matériel sont essentiellement produits en Asie, le coût du transport peut se révéler considérablement réduit.

L’étude de l’institut Fraunhofer a été réalisée à la demande du fabricant IGEL Technology.

 
BE Allemagne numéro 326 (15/03/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41778.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar