Magma : le premier système géothermique avancé au monde

Un puits foré en 2009 dans le nord-est de l’Islande a percé, dans le cadre du projet de forage profond (IDDP), le magma de façon inattendue à seulement 2.100 mètres de profondeur à une température comprise entre 900 et 1.000°C.

Le forage IDDP-1 a été le premier d’une série de puits forés en Islande, à la recherche de ressources géothermiques à haute température.

"Forer jusqu’à atteindre le magma reste une opération très rare dans le monde et ce n’est que le deuxième cas connu, le premier a été Hawaï en 2007", a déclaré Wilfred Elders, professeurs émérite de géologie à l’Université de Californie. "L’Icelandic Deep Drilling Project, en coopération avec la Société nationale d’électricité d’Islande, l’opérateur de la centrale géothermique de Krafla, a alors décidé d’investiguer sur un autre puits et d’en supporter une partie des coûts importants."

En conséquence, une enveloppe en acier perforée à la base – la plus proche du magma – a été cimentée dans le puits. L’ouverture a d’abord été autorisée pour un chauffage doux et finalement à faire circuler de la vapeur surchauffée pendant 2 années, jusqu’en juillet 2012, avant d’être fermée afin de remplacer une partie de l’équipement de surface.

Islande : premier système géothermique de magma au monde

"Dans le futur, le succès de ce projet de forage et de recherche pourrait conduire à une révolution dans l’efficacité énergétique des zones géothermiques à haute température dans le monde entier" a déclaré Wilfred Elders.

Il a ajouté que plusieurs étapes clés avaient été franchies dans ce projet : "Malgré quelques difficultés, il a été possible de descendre jusqu’au magma en fusion et de le contrôler ; d’injecter de l’acier dans le fond de la cavité ; de réceptionner de la vapeur à haute pression pendant des mois à des températures supérieures à 450°C, soit un record du monde en terme de chaleur géothermique. De plus, la vapeur émanant du démonstrateur IDDP-1 pourrait alimenter directement la centrale électrique existante à Krafla."

Islande : premier système géothermique de magma au monde

"Le démonstrateur IDDP-1 constitue le premier système géothermique avancé de magma au monde", a ajouté le Pr Elders. "Ce système géothermique unique est le seul au monde à fournir de la chaleur directement à partir d’un magma en fusion."

Le Pr Elders a également expliqué que dans diverses parties du monde, les systèmes géothermiques dit améliorés ou modifiés sont conçus avec un dispositif d’injection d’eau dans des roches chaudes sèches situées à 4-5 km de profondeur. Au cours des dernières décennies, des efforts considérables ont été investis en Europe, en Australie, aux États-Unis, et au Japon, avec des résultats inégaux, et généralement assez pauvres.

"Bien que le forage IDDP-1 a dû être fermé, l’objectif sera maintenant de réparer le puits et de creuser un nouveau forage similaire (…) Le démonstrateur de Krafla a subi différents revers. Toutefois, l’expérience en elle-même a été très constructive, et des rapports complets sur les enseignements tirés sont en cours de finalisation."

Le forage du prochain puits, IDDP-2, a été planifié au sud-ouest de l’Islande à Reykjanes en 2014-2015.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Magma : le premier système géothermique avancé au monde"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

si le prix des forages n’altèrait pas la rentabilité de cette énergie, à peu tous les verrous technologiques ont sauté les uns aprés les autres lors des essais de soultz la forêt. Reste à trouver de nouvelles techniques de forage , car le prix de ces derniers augmente de façon exponentielle avec la profondeur atteinte.

Lord predator
Invité

Je me demandais depuis longtemps pourquoi ne pas exploités la chaleur du magma bien plus proche du sol que de creusés 5 kilométres pour obtenir une chaleur bien moindre. Il y a tellement de Volcan Actif dans le monde, et je pense à une externalités bien plus intéressante, en exploitant l’énergie d’un volcan actif, ne pourrait-on pas au final annulés son éventuelle explosion ou diminuer sérieusement les dégats occasionnés ? Bon il faudrait bien plus que quelques Mw, plutôt dans le GW pour que l’effet soit bien réelle, mais … pourquoi pas ? Cordialement,

crolles
Invité

“”Bien que le forage IDDP-1 a dû être fermé, l’objectif sera maintenant de réparer le puits et de creuser un nouveau forage similaire (…) Le démonstrateur de Krafla a subi différents revers. Toutefois, l’expérience en elle-même a été très constructive, et des rapports complets sur les enseignements tirés sont en cours de finalisation.”” C’est domage qu’ils n’en disent pas plus. Mais manifestement il y a eu des problèmes Cdlt

Nature
Invité

Chaudes-Aigues -Cantal- Les eaux sortent ,à 83 ° . A-t-on exploré les possibilités de l’Auvergne ?

Pastilleverte
Invité
la géothermie c’est bien l’énergie “propre” et “renouvelalble” par excellence. (en quelque sporte le solaire, mais plus proche, plus concentré et non intermittent…) reste que ce type d’exploration concerne des régions volcaniques souvent éloignées des lieux de consommation, que les techniques de forage ont encore bien des points à améliorer, et que, pour des forages moins profonds, la pollution au radon est un risque non négligeable, sans compter la nécessité de parfois recourir au “fracturage”, avec les mêmes techniques et produits que pour les huiles et gaz de schistes. Enfin dernier point, attention à la vapeur d’eau, c’est, de tès… Lire plus »
Lord predator
Invité

La Géothermie … continue et non intermittent certes, mais en quantités absolus d’énergie, aucune comparaison avec le solaire .. Cordialement,

zelectron
Invité

Ne pas faire appel à EDF qui “bricole” à Soulz sous Forêt depuis vongt ans, embauchez plutôt quelques ingénieurs islandais, vous irez 10 fois plus vite et pour 2 à 3 fois moins cher …

Raimon94
Invité

Ils auraient quand même pu nous dire quelle puissance en MW ils en ont extrait.Que ce soit des MWe ou des MWt . Or ils ne le font pas .Donc c’est peut être quelque chose de dérisoire donnant à penser qu’il ne faut pas en espérer grand chose . Cet article sans puissance obtenue annoncée me déçoit beaucoup . Quelqu’un sait il seulement quelle puissance a été obtenue ? En MW électrique ou même seulement thermique ?

fredo
Invité

apparemement la centrale géothermique de Krafla fait 60MW pour 480 Gwh et pourrait donc être alimenté par le 2è puit prévu dans les prochains mois.

Raimon94
Invité

Bravo d’avoir trouvé ce renseignement .C’est quand même beaucoup mieux que le rien de l’article .

Sicetaitsimple
Invité

Mais l’aticle Wikipedia montre (avecdes incohérences d’ailleurs) que ça ne parait pas avoir été un long fleuve tranquille! Comme quoi Zelectron raconte n’importe quoi!

Guydegif(91)
Invité
Pourquoi si peu d’intérêt manifesté sur ce site et dans les posts ! En tirant les enseignements forts intéressants de l’Islande ET en plus local, Soultz sous Forêts, sur les pièges à éviter et les bonnes techniques et fluides à mettre en oeuvre, avec un Cycle Rankine, on devrait pouvoir optimiser les ressources chaleur des profondeurs de Chaudes-Aigues et autres spot de Thermalisme, …voire carrément aller chatouiller le magma, en prenant ses précaution néanmoins. Appli en co-génération, càd prod. kWhs ET Chaleur, les 1ers étant obtenus avec Turbine vapeur HP, et le vapeur, après 1ère détente, pourra aller chauffer des… Lire plus »
wpDiscuz