Maïs : les gènes de la membrane cellulaire identifiés

Des chercheurs de l’université de Purdue (Indiana – USA) ont identifié un groupe de gènes susceptibles d’être responsable du développement des membranes cellulaires du maïs, un élément clé qui pourrait les aider à découvrir comment produire de la biomasse adaptée aux biocarburants.

En découvrant les quelque 32.000 gènes du maïs, les scientifiques sont maintenant capables d’étudier individuellement la fonction des gènes et analyser comment ils affectent le développement des plantes.

"Cela nous donne un inventaire des gènes dont certains pourraient devenir des cibles potentielles améliorant d’autant la production de biomasse" a indiqué Nicholas Carpita, responsable et co-auteur de l’étude. "Nous voulons être en mesure de contrôler la structure des membranes cellulaires."

L’équipe de recherche s’est principalement intéressée à l’étude des génes qui régulent la cellulose, la lignine et autres membranes cellulaires de la plante. Ils espèrent maintenant développer des catalyseurs thermiques et chimiques afin de convertir directement la biomasse en biocarburants.

Les scientifiques vont faire pousser des plantes qui ont subi une mutation génétique afin de les comparer à celles qui n’en n’ont pas et comprendre ainsi comment les changements altèrent l’accumulation de biomasse ou la qualité du maïs.

La prochaine étape consistera à inclure dans la base de données l’analyse des gènes qui ont muté. Les chercheurs essaieront également de comprendre comment l’expression de certains gènes peut être contrôlée afin de produire les caractéristiques voulues.

Les scientifiques de Purdue, dirigés par Nicholas Carpita, professeur de biologie cellulaire végétale, ont publié leurs conclusions sur les 750 gènes de la membrane cellulaire dans la revue "Plant Physiology" du jeudi 19 novembre. Ils ont également été les co-auteurs d’une étude publiée le jour même dans "Science", qui relatait du séquencement du génome du maïs, pour la première fois.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Maïs : les gènes de la membrane cellulaire identifiés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

quand est-ce que tu fais la même chose avec les algues ou les chamignons ou tout organisme (organique, bien sûr)  qui ne serait vraiment pas en concurrence avec ‘alimentaire ? Merci d’avance

wpDiscuz