Mariage du nanotechnologique & de la pile à combustible

Hany El-Sayed qui prépare un PHD en électrochimie à l’Université de Calgary a obtenu la nouvelle bourse d’excellence Len Bolger créée par l’Alberta Ingenuity et l’Alberta Energy Resesearch.

Cette récompense concerne ses travaux dans le domaine des piles à combustible et plus précisément l’étude de l’utilisation d’une surface métallique pour réaliser les couches électrocatalytiques.

Traditionnellement on emploie du platine pour fabriquer ces couches qui catalysent ou lancent les réactions chimiques au coeur des piles à combustibles. La surface métallique que H. El-Sayed a découverte fortuitement, alors qu’il essayait de polir un métal pour améliorer le processus de production de puces électroniques pourrait offrir une alternative moins coûteuse et plus performante. En effet, cette surface est couverte de minuscules fossettes (tiny dimples) de l’ordre du nanomètre organisées en une structure facilement prédictible. Ces propriétés confèrent à ce matériau une surface plus grande et potentiellement plus efficace pour accueillir les réactions chimiques.

Actuellement, H. El-Sayed étudie l’application de sa découverte aux piles à combustibles DMFC (Direct Methanol Fuel Cell) qui devraient être amenées à remplacer les batteries classiques des ordinateurs et téléphones portables et autres dispositifs mobiles.

 
BE Canada numéro 326 (21/11/2007) – Ambassade de France au Canada / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51993.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz