Maroc : perçée de l’Iran dans la fourniture de pétrole

D’après l’Office marocain des changes, la Russie a perdu sa place de premier fournisseur de pétrole au Maroc. Au premier semestre 2006, Moscou a exporté pour 2,4 milliards de dirhams de pétrole brut (216 millions d’euros) contre 4,7 milliards de dirhams (423 millions d’euros) pour la même période en 2005, soit une chute de moitié, selon la même source.

Premier fournisseur de pétrole brut au premier semestre 2005 avec 47,3% de la part du marché pétrolier marocain, contre 38,7% à l’Arabie Saoudite et 12% à l’Iran, la Russie n’occupe plus en 2006 que la troisième position avec seulement 19% du marché contre 46% à l’Arabie Saoudite et 33,5% à l’Iran.

Le pétrole brut occupe de très loin le premier poste des importations marocaines à partir de la Russie, suivi du fer et de l’acier. En échange, le Maroc exporte des agrumes, de la farine de poisson et des légumes frais.

Au premier semestre 2006, la Russie a dégringolé de la 4ème à la 9ème place dans les importations marocaines. Elle est restée à la 11ème place pour les exportations.

 
(src : Office marocain des changes)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz