Matsushita: une pile à combustible pour le résidentiel

Matsushita Electric Industrial (la maison mère de Panasonic) a annoncé qu’il était en train de développer une technologie à pile à combustible domestique commercialisable dès 2010.

La technologie PEFC de Panasonic (pile à combustible en électrolyte polymère) est prévue pour un usage domestique, et possèderait une durée de vie de 4000 cycles, soit 40 000 heures ou encore 10 années d’utilisation.

Depuis 2005, l’entreprise réalise des tests sur différents modèles PEFC. Mais grâce à l’évolution technologique des onduleurs, ainsi qu’a l’incorporation de nombreuses améliorations, le produit affiche un gain d’efficacité de 39%, ce qui est, selon Panasonic, la plus élevée du marché dans sa catégorie. D’autres essais sont prévus au cours de l’année 2009.

Ce taux de 39% d’efficacité a été mesuré pour une sortie stabilisé à 750W. Cette efficacité demeure donc toute relative pour la fourchette située entre 500W et 1kW (34% à 300 W par exemple). C’est pourquoi, Panasonic envisage d’utiliser sa technologie PEFC en combinaison avec d’autres types de sources d’énergie.

Matsushita: une pile à combustible pour le résidentiel

L’objectif avoué du géant électronique nippon est de fournir un système de cogénération a destination de l’Europe affichant une économie de 22% dans la consommation énergétique des ménages. Et puisque les seuls produits résiduels du PEFC sont la chaleur et l’eau, cela signifierait un engagement de 12% de réduction des émissions de carbone. En une année, il permet de sauver 3 262 kWh d’énergie primaire et de réduire de 330 kg, les émissions de CO2.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Matsushita: une pile à combustible pour le résidentiel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bolton
Invité

Enorme, je pense depuis un certain temps qu’il y a un avenir certain dans ce genre de solutions. J’y vois par exemple un moyen de stocker chez soi l’énergie produite par des sources aléatoires, comme le solaire ou l’éolien. Chacun sa PAC à la maison, plutot que de construire des stockages géants ! Qu’en pensez-vous ?

Fredhu
Invité
Un pas dans ce qui est la bonne (ou moins pire ?) direction !Mais juste pour lancer un petit débat: les compagnies d’énergie (production, réseau, distribution) sont-elle prêtes à lâcher le morceau ?Je m’explique. A part un saupoudrage d’écologie, évident  dans les discours, léger dans les applications pratiques, ces grosses compagnies quasi-monipolistiques qui nous tiennent par les grelots (s’cusez …) pour nous traire gentiment vont-elles calmement laisser s’échapper ce marché quasi-captif ? N’oublions pas que l’argent est à la base de tout business !Maintenant, le rêve de Bolton, à chacun son unité de production, ne va-t-il pas à l’encontre de… Lire plus »
Dan
Invité
Aujourd’hui aucun monopole ou autre chose très haïssables par certains, ne craint la concurrence des PAC résidentielles. D’abord, parce que c’est très cher et très confidentiel et ensuite parce qu’il faut bien les alimenter en hydrogène et que lorsque les prix des PAC auront baissé, c’est peut être GDF qui raflera la mise en fournissant le méthane à craquer. Le principe de la PAC est connu depuis 1839 et ce ne sont pas les différents qui l’ont empêchée d’éclore, puisqu’ils n’existait pas ! La France a elle aussi expérimenté des PAC Résidentielles au gaz, mais c’est pas demain que cela… Lire plus »
Moniseur yu
Invité
wpDiscuz