Maurel & Prom certifie 269,3 M de barils (pétrole)

La mission confiée au Cabinet DeGolyer & MacNaughton a permis la certification des réserves prouvées (P1) et probables (P2) de Maurel & Prom. Ces réserves s’élèvent aujourd’hui à 269,3 millions de barils (P1 + P2), correspondant aux estimations communiquées par la Société le 26 octobre 2005, compte tenu de la transaction annoncée avec la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) et de la production de l’année. Ces réserves comprennent l’ensemble des gisements au Congo, au Gabon, en Sicile, en Colombie et au Venezuela.

Au rythme actuel de production, Maurel & Prom dispose de 18 années de réserves P1+ P2, et de 7 années avec les seules réserves P1.

L’année 2006 est consacrée à la valorisation du domaine minier afin de renouveler et si possible d’augmenter les réserves. L’année en cours à également pour objectif de valoriser les gisements en exploitation en poursuivant les investissements afin de maintenir et d’accroître la production, notamment avec le projet pilote d’injection d’eau dont le résultat précisera la fourchette des réserves du champ de M’Boundi.

Concernant les perspectives de l’exercice 2006, Maurel & Prom envisage une progression de son chiffre d’affaires de l’ordre de 35 %, le résultat opérationnel courant devrait connaître une progression supérieure à celle du chiffre d’affaires (sur la base d’un baril de brut à 57 $ et une parité €/$ à 1,20).

(Src : Maurel & Prom)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Maurel & Prom certifie 269,3 M de barils (pétrole)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
koogan
Invité

270 millions de barils, c’est 3 jours de consommation au rythme actuel (env. 84 miilions de barils/jour, prévu à 120-130 millions en 2030)… Je ne parle pas de la quantité d’eau qui sera sacrifiée et qui est autrement plus précieuse que le pétrole qu’elle va servir à extraire…

wpDiscuz