Mazda veut développer un bioplastique non alimentaire

Mazda a récemment signé un accord de recherche avec l’Université d’Hiroshima au Japon pour développer un projet de Bioplastique applicable à l’industrie automobile d’ici 2013.

Ce projet implique la création d’un bioplastique non-alimentaire, fabriqué plus spécialement à partir de la biomasse cellulosique tels les copeaux de bois et la paille de riz.

Le projet sera centré sur la conception d’un procédé de fabrication de polypropylène, un matériau qui bénéficie d’une large gamme d’application dans l’industrie automobile. Le processus industriel commence d’abord par la création de l’éthanol à partir de la biomasse cellulosique. Ensuite, l’éthanol est transformé en éthylène et en propylène, 2 produits chimiques organiques entrant dans la fabrication du polypropylène.

Le projet vise également à optimiser les processus de fabrication du bioplastique, à évaluer les contraintes environnementales et à en estimer les coûts économiques.

Mazda a déjà développé un bioplastique, utilisé dans les sièges de voiture, ultra-résistant à la chaleur et issu de plantes à 100%. Ces biomatériaux seront notamment utilisés dans l’aménagement intérieur de la "Mazda Premacy – RE hybrid", un véhicule hybride à hydrogène prévu pour sortir des chaînes de production cette année.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz