Méga contrat pour Areva auprès de l’électricien Sud-africain Eskom

Areva a annoncé avoir signé avec l’électricien sud-africain ESKOM un contrat portant sur le remplacement des générateurs de vapeur de la centrale nucléaire de Koeberg et qui visent à optimiser son rendement en augmentant sa puissance de 10%.

Ce contrat de 4,3 milliards de rands (environ 300 millions d’euros) prévoit la conception et la fabrication de six générateurs de vapeur, leur montage au sein des deux réacteurs de la centrale ainsi que l’ingénierie associée.

Areva précise que ce sont les équipes d’Areva services et des usines de Creusot Forge et de Chalon / Saint-Marcel employant plus de 2.000 personnes en Bourgogne, qui assureront le pilotage de la fabrication des générateurs de vapeur. L’installation est prévue en 2018.

Cet accord constituera une référence majeure pour le programme Areva de modernisation des centrales nucléaires « Forward Alliance** », lancé en 2012. Il enregistre, à ce jour, 1,6 milliard d’euros de commandes auprès de divers électriciens dans le monde.

"Nous sommes fiers du choix d’ESKOM de retenir Areva pour cette prestation essentielle pour la sécurité d’approvisionnement énergétique de l’Afrique du sud et pour la sûreté de la centrale de Koeberg", a déclaré Luc Oursel, Président du Directoire d’Areva. "Cette décision permet la poursuite d’un partenariat, entamé il y a près de 40 ans, au lancement de la construction de cette centrale. Areva est heureux de continuer de compter comme un partenaire privilégié d’ESKOM pour répondre aux besoins énergétiques actuels et futurs du pays" a t- il souligné.

** "Forward Alliance" regroupe les produits et solutions développés par Areva afin de permettre aux électriciens exploitant des centrales nucléaires d’opérer dans la durée au meilleur niveau de sûreté.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Méga contrat pour Areva auprès de l’électricien Sud-africain Eskom"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Pour Areva, 300 millions d’euros n’est pas un “mega contrat” mais un tout petit contrat.

jmdesp
Invité

Ils ont une puissance de référence de 930MW, soit légèrement plus que le CP2 d’après la base de l’AIEA. Curieux qu’on ait jamais évoqué la possibilité de faire ce type d’évolution (déjà réalisée sur un grand nombre de centrales américaines, même si généralement les REB ont plus de marge de progrès que les REP) sur les centrales françaises pour augmenter la puissance disponible sans construire de nouvelles centrales. Le contrat sud-africain pourra servir de référence en tout cas.

Bachoubouzouc
Invité

“Les réacteurs correspondent à quel type en france. Ils ont une puissance de référence de 930MW, soit légèrement plus que le CP2 d’après la base de l’AIEA.” Je pense qu’il y a confusion entre puissances brutes et nettes dans ces différents chiffres. Les paliers CP2 comme CP1 sont tout à fait capables de sortir 930MW en brut, càd sortie d’alternateur, auxquels il faut retirer 40 à 50MW d’autoconsommation pour avoir la puissance nette sur la ligne. Et à ma connaissance, Koeberg est du CP1.

wpDiscuz