Mesures pour restreindre la pluie lors des JO de Pékin

Pour éviter que la pluie ne tombe sur le stade olympique lors des jeux de Beijin cet été, le département météorologique chinois a élaboré un programme en plusieurs étapes.

Tout d’abord, le suivi météorologique de la région sera effectué par l’intermédiaire de satellites, d’avions, de radars, et d’un superordinateur IBM P575 acheté à IBM en 2007. Ce dernier capable de traiter 9,8 milliards d’opérations en virgule flottante par seconde est en mesure de modéliser une superficie de 44 000 kilomètres carrés avec suffisamment de précision pour produire des prévisions horaires au kilomètre carré.

Puis, en utilisant leurs deux avions et une vingtaine de poste d’artillerie et de lance-roquettes autour de Pékin, les ingénieurs météos auront la possibilité de pulvériser les nuages d’iodure d’argent et de neige carbonique.

Mesures pour restreindre la pluie lors des JO de Pékin "Nous utilisons un réfrigérant fabriqué à partir d’azote liquide afin d’augmenter le nombre de gouttelettes tout en réduisant leur taille moyenne. Par conséquent, les plus petites gouttelettes sont susceptibles de moins tomber, et les précipitations s’en trouvent réduites d’autant." explique Zhang Qian, le chef du bureau météorologique de Beijing.

Le mois d’août est synonyme de saison des pluies pour une partie de l’Asie du Nord-Est et les précipitations ont une probabilité supérieure à 50% de tomber sur le site de Pékin durant ce même mois.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz