Methanor finance une unité de méthanisation agricole dans l’Yonne

La société Méthanor a annoncé jeudi un investissement de 542.000 euros dans l’unité de méthanisation agricole A.E.D basée à Athie dans l’Yonne où les 3 agriculteurs porteurs du projet resteront majoritaires au capital.

La méthanisation agricole est censée apporter une solution industrielle aux exigences environnementales en transformant par fermentation la matière organique en biogaz. Le biogaz est ensuite utilisé pour générer de l’électricité par combustion et pour produire de la chaleur.

Selon Méthanor, l’investissement total se monte à plus de 4 millions d’euros, financé en partie par emprunt bancaire. Il permettra de produire plus de 4.700 MWh d’électricité par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de près de 1.100 foyers.

L’électricité produite sera revendue à EDF dans le cadre des objectifs du Grenelle de l’environnement et bénéficiera de tarifs de rachat garantis pendant 15 ans. Par ailleurs, la chaleur produite par le cogénérateur sera utilisée pour chauffer 7 habitations principales, deux poulaillers de 2000 m2 et sécher le digestat. Le digestat sera utilisé sous forme de compost et d’engrais naturel, permettant ainsi l’économie de 180 tonnes d’engrais chimiques par an.

Près de 10.000 tonnes de déchets agricoles locaux seront retraités chaque année (fumier de volailles et de bovins, résidus de céréales, tontes de pelouses, bio-déchets…) permettant ainsi une économie de gaz à effet de serre équivalente à la pollution annuelle de 800 véhicules de tourisme.

Enfin, l’unité génèrera un emploi direct et une estimation de dix emplois indirects.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Methanor finance une unité de méthanisation agricole dans l’Yonne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

à quand la même chose en bretagne pour réduire les marées vertes et les amendes européènnes?

Anon
Invité
Nous consommons 100 millions de tonnes équivalent pétrole et l’électricité représente 21% de cette consommation. Nous produisons aussi 378 millions de tonnes de déchets verts + les boues des stations d’épuration (chiffre Ademe)! le pétrole = 43 kilojoules/gramme de valeur énergétique la biomasse sèche = 19 kilojoules/gramme de valeur énergétique Nous produisons donc 4 X plus en tonnage une matière dont la valeur énergétique est deux fois moins élevée, donc nous en avons 2 X plus qu’il ne le faut pour nos besoins! Ensuite, un EPR coûte 6 milliards d’Euro pour 1600 MW, soit 3,75 millions d’Euro le MW Areva… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Vous parlez du pouvoir calorifique de la biomasse “sêche”, pas de chance elle n’est pas et de très loin sêche, surtout si vous parlez de boues de station d’épuration. Votre calcul est (malheureusement) complètement faux. Et concernant l’exemple de la cogénération de Tricatin, c’est malheureusement faux aussi car ce qui a de la valeur, c’est l’électricité, on est donc aux environs de 4000€/kW, pas 1000…avec un bonus pour chauffer les alligators de Tricastin.

wpDiscuz